Actualités régionales

La moitié des stations-services fermées en Bretagne

03 décembre 2019 à 07h07 Par Alexandra BRUNOIS
Les blocages de dépôts pétroliers se poursuivent ce mardi matin à Lorient et Le Mans. Le dépôt de Vern-sur-Seiche en Ille-et-Vilaine a été débloqué par les gendarmes cette nuit. A Brest, les artisans ont commencé à évacuer d'eux-mêmes ce matin. Conséquences : la moitié des stations-services était à sec hier en Bretagne. Reportage de Yann Launay avec les naufragés des pompes.

Communique Vern dépot debloque.jpg (191 KB)

C'est un sport qui fait son grand retour, dans l'Ouest : la chasse à la station-service ouverte... Les pompes se retrouvent à sec les unes après les autres : plusieurs centaines de stations ont déjà baissé le rideau.

Une conséquence du blocage par les professionnels du BTP d'une partie des dépôts pétroliers de l'Ouest : ceux de Brest, Lorient, Rennes/Vern-sur-Seiche et Le Mans.

C'est dans le Finistère, le Morbihan et l'Ille et Vilaine que la situation est la plus critique : il faut souvent faire plusieurs stations pour obtenir un peu du précieux liquide, et la quantité autorisée est généralement limitée, pour ne pas vider les cuves trop rapidement.

A Quimperlé, par exemple, de nombreuses stations étaient à sec, ce lundi, et on se pressait devant les pompes encore ouvertes, comme au centre Leclerc :

Écouter le podcast
"Les autres stations sont fermées, même dans les petits villages ils sont à sec... Il y a de l'attente, il y a des gens qui s'énervent aussi... C'est un besoin énergétique obligatoire, mais tout le monde ne joue pas le jeu non plus : certains font leur plein alors qu'ils n'en ont pas besoin... Comme je roule pas mal pour le boulot, j'en profite dès que je vois une station qui peut me fournir 20 ou 30 euros, je croise les doigts pour pouvoir tenir jusqu'au bout..."

Mais dans cette station, le gasoil s'est retrouvé ce lundi en rupture de stock, au grand dam de Johanna et de Roland, proches de la réserve :

Écouter le podcast
"Je vais faire toutes les stations... Ou faire du covoiturage, essayer de trouver des collègues de travail qui voudront bien m'emmener... On est artisans, on aimerait bien avoir un peu de gasoil pour aller bosser... La rupture de gasoil, c'est dû aux gens comme ce monsieur, qui doit être à la retraire et qui vient prendre du gasoil.. nous c'est pour bosser, on n'a pas le choix..."

Pour rappel, le Préfet du Finistère a réquisitionné dimanche 11 stations-services dans le département pour les véhicules d’urgences : pompiers, ambulances… La préfète d’Ille-et-Vilaine a fait de même hier.

Les Préfets des Côtes d'Armor et du Morbihan ont quant à eux attendus ce matin pour réquisitionner des stations...

Réquisitions stations 56.jpg (174 KB)

LES STATIONS REQUISITIONNEES

Arrondissement de Dinan
- Total, 52 rue de Brest, à Dinan
Arrondissement de Guingamp
- Leclerc, route de Corlay, à Guingamp
- Intermarché, 56 avenue du Général de Gaulle, à Paimpol
Arrondissement de Lannion
- Total Access, route de Guingamp, à Lannion
Arrondissement de Saint-Brieuc
- Total, 44 boulevard Charner, à Saint-Brieuc
- Intermarché, 25 avenue Georges Clémenceau, à Lamballe-Armor
- Total, 8 boulevard des Peupliers, à Loudéac

Les professionnels du BTP continuent leur mouvement de protestation. Ils ont été reçus hier au Ministère de l’Economie et ont fait part d’avancées dans les discussions avec le gouvernement sur la suppression du gazole non routier détaxé.