La maison d'arrêt de Nantes requalifiée

26 janvier 2017 à 3h30 par Dolorès CHARLES

HIT WEST

Le centre ville de Nantes poursuit sa mue… Après l’ancien tribunal transformé en hôtel 4 étoiles, l’ex-caserne de gendarmerie qui accueille logements, surfaces commerciales et luxueux centre de bien être, c’est au tour de l’ancienne maison d’arrêt de se métamorphoser. En lieu et place des anciennes cellules, il y aura 160 logements, dont la moitié de logements sociaux, une crèche de 40 places et un parking semi-public. L’ensemble, qui alliera aussi nature et culture, sera ouvert sur la ville, tout un symbole…

Ecoutez la maire de Nantes, Johanna Rolland, avec Charlotte David.

Écouter le podcast

Et c’est la compagnie du Café Théâtre qui a été choisie pour investir les lieux. Début des travaux de démolition de l’ancienne maison d’arrêt : fin 2017. Livraison prévue fin 2019-début 2020. Pour les logements en accession libre, la commercialisation débutera au printemps. Comptez environ 6.000 euros du mètre carré. Un nouveau défi architectural pour le promoteur Cogedim, à l’origine de la transformation de l’ancien palais de justice.

Jacques Cholet, architecte du projet…

Écouter le podcast



Rappelons que la maison d’arrêt avait fermé ses portes en juin 2012. Elle accueillait près de 400 détenus.

(Photos cabinet d'architextes et mairie de Nantes).