La livraison du PBC Mistral retardée sans pénalité

6 novembre 2014 à 5h08 par La rédaction

HIT WEST
Le grand oral de rattrapage à mi-mandat du Président. François Hollande doit s’exprimer ce soir, après le JT de TF1. Une émission spéciale de 90 minutes pour rebondir dans les sondages et convaincre les Français qui ne lui font plus confiance. Il devra répondre aux questions de quatre français (incarnant la crise). Le chef de l’Etat pourrait annoncer sa décision sur la livraison ou non du BPC Mistral construit aux chantiers STX à la Russie. Une livraison conditionnée au respect du cessez-le-feu en Ukraine. Selon l’agence russe Itar Tass, la France pourrait retarder la livraison du Vladivostok, pendant 3 mois, et ce sans pénalité financière. L’agence russe invoque des clauses du contrat signé avec la DCNS.