La grippe met les hôpitaux sous tension : reportage à St-Nazaire

6 février 2015 à 3h58 par La rédaction

HIT WEST
Le virus de la grippe H3N2 met les hôpitaux sous tension. Celui de Saint-Nazaire, par exemple, en situation de suractivité depuis plus d’une semaine. Une unité supplémentaire d’hospitalisation a été mise en place pour soulager les urgences, où les patients affluent. Ecoutez le reportage de Charlotte David.

A Angers, le CHU qui accueille en moyenne 200 patients par jour aux Urgences a aussi mobilisés ses équipes. Les hôpitaux lancent un appel au civisme : ne vous rendez pas aux urgences sans avoir d’abord vu votre médecin traitant. Exception tout de même : les grippes sévères, qui se traduisent par des complications respiratoires.

Et puis selon l’Agence Régionale de Santé des Pays de la Loire, 26 personnes atteintes de grippes sévères ont été hospitalisées en réanimation depuis le début de l’épidémie. La moitié est âgée de plus de 65 ans.