Actualités régionales

La gendarmerie recrute, même en été

29 juillet 2020 à 11h09 Par Emilie PLANTARD
Crédit photo : @Hit West

Dans un contexte de crise sanitaire et économique, la gendarmerie fait partie des secteurs qui recrutent. Chaque année en France, plus de 5000 gendarmes adjoints, de 18 à 27 ans, doivent être formés pour intervenir sur le terrain ou dans des postes plus particuliers.

Une session d’information était organisée à Nantes hier, au CIR (Centre d’Information et de Recrutement). Elle visait à présenter l’univers de la gendarmerie à des candidats ayant la volonté de répondre à des offres d’emploi, vues sur des sites comme le Pôle Emploi ou Indeed. Au total, 7 jeunes se sont présentés, intéressés par des postes de serveur, magasinier ou autre. Une première étape dans un recrutement long et complexe, particulier à la gendarmerie, qui débouchera obligatoirement sur une formation de plusieurs mois. Une contrainte, mais à la clé, un contrat de minimum de 2 ans, renouvelable, jusqu’à 6 ans au maximum. Cette première expérience professionnelle peut être intéressante, avant de tenter le concours de gendarmerie ou de retourner dans le civil. Le Major Bernard Rivière, dirige le centre d’information et de recrutement de la gendarmerie à Nantes :

Écouter le podcast
"9 gendarmes adjoints sur 10 qui sont recrutés sont recrutés sur des postes opérationnels. Donc là, pas besoin de diplôme ou de formation particulière, on recrute aussi des gendarmes adjoints sur des emplois particuliers. Ils vont travailler dans la logistique, l’administratif. Ce qui est le plus demandé, ce sont des postes de cuisiniers, de serveurs, de mécaniciens, entretien espaces verts, informaticiens… Il y a des postes localisés sur Nantes, mais il y en a sur toute la France."

Dépasser les a priori

Etre diplômé n’est donc pas nécessaire sur tous les postes. Vous avez un doute ? N’hésitez pas à franchir la porte du CIR de Nantes, afin de vous informer.

Écouter le podcast
"Moi je tiens à démystifier un peu la chose. Effectivement gendarme-adjoint c’est un métier un peu différent, mais c’est vraiment à la portée de tout le monde. Il ne faut pas hésiter à venir nous voir, on vous dira la nature des épreuves, les tests physiques, c’est vraiment à la portée de tous."

De nombreux avantages

La formation est rémunérée, les gendarmes adjoints sont logés… Les avantages ne manquent pas. Un argument qui peut compter pour certains jeunes, en particulier ceux qui ne sont pas diplômés… Les jeunes présents ce mardi sont ressortis de la session d’information très motivés.

Écouter le podcast
"En fait j’avais vraiment envie de voir comment ça se passait, ça m’a plu… Moi j’ai de la famille en gendarmerie, j’ai déjà vécu en caserne, j’aime beaucoup… Ça permet d’avoir un emploi sûr, et le logement qui va avec. Ça vous rassure ? Oui… J’ai toujours un peu voulu être e=gendarme mais je n’ai jamais osé. J’ai un niveau bac et j’ai beaucoup de refus, et comme j’ai toujours voulu y être un peu ben pourquoi pas, j’espère que ça marchera…"

Un tremplin intéressant

D’autres y voient un moyen d’effectuer une première expérience professionnelle, après leurs années d’étude. C’est le cas de Louise Le Lay, 24 ans, forte d’un master communication et qui voit dans la gendarmerie le moyen d’acquérir une solide expérience. Elle est candidate au poste d’adjointe à a communication, mais ne se ferme aucune porte.

Écouter le podcast
"Pour moi c’est un premier pied dans une carrière professionnelle. Et ce serait idéal de passer 5 ou 6 ans dans la gendarmerie, et pourquoi pas passer les concours en interne. Comme retourner au civil, ça peut être une possibilité qu’on nous laisse en tant que gendarme-adjoint. Aujourd’hui, avec la situation actuelle, on n’est pas amenés à faire un seul emploi toute notre carrière, on a la possibilité, malgré la crise, de se réorienter, il faut aussi se laisser ces possibilités-là."

La ligne gendarmerie peut d’ailleurs être un point positif sur un CV. Les recrutements ont lieu toute l’année, même en été. Plus de renseignements sur www.lagendarmerierecrute.fr