La gastro pourrait nous gâcher notre été

18 juillet 2019 à 12h19 par Katell LAGRE

Il n'y a plus de saison pour la gastro : le seuil épidémique a été dépassé la semaine dernière dans l'Ouest ...

HIT WEST

Avec 128 cas pour 100 000 habitants, le seuil épidémique de gastro-entérite a été franchi la semaine dernière en Pays-de-la-Loire. La Bretagne est épargnée pour l’instant.
Traditionnellement, l’épidémie se produit l’hiver, au moment des fêtes de fin d’année mais les médecins observent de plus en plus des vagues de gastro-entérites à d’autres périodes de l’année, par exemple l’été et à la rentrée de septembre.

e7a1d66f229c8ed250499f13c28fd331-les-cas-de-gastro-enterites-se-multiplient-en-plein-ete-le-seuil-epidemique-depasse_0.jpg (46 KB)

On rappelle que la transmission des virus, bactéries ou parasites responsables de la gastro-entérite se fait par un contact direct entre une personne et une autre déjà malade ; des aliments contaminés par une personne malade ou de l’eau souillée ou encore un contact avec des objets sur lesquels se sont déposées de fines particules de selles de personnes malades.

Pour éviter de transmettre le virus ou d’être contaminé, il fait se laver minutieusement et régulièrement les mains,  particulièrement après chaque passage aux toilettes et avant de préparer le repas.