Bretagne

La fibre, bientôt pour tout le monde (ou presque) !

21 octobre 2019 à 16h36 Par Emilie PLANTARD
Crédit photo : Hit West

En janvier 2018, l’Etat s’était engagé à ce que chaque français puisse accéder au très haut débit fin 2022. Ce déploiement est en cours et avance même plus vite que prévu autour de Nantes et Rennes.

Pour atteindre les objectifs définis par le gouvernement, la France a été divisée en 3 zones. Les zones très denses, où chaque opérateur est libre de déployer son réseau, les zones RIP (Réseau d’Initiative Publique) où le déploiement et son calendrier sont gérés pat les collectivités territoriales (qui sous-traitent avec l’opérateur de leur choix) et les zones AMII, dans lesquelles les opérateurs s’engagent à déployer la fibre selon un calendrier imposé par l’Etat ; Les 24 communes de Nantes Métropole font partie de cette dernière zone. A l’ouest de Nantes, SFR s’est donc engagée sur 14 communes et se félicité de respecter le calendrier dès la mi 2019.

Franck Coudrieau, délégué régional ouest de SFR :

Écouter le podcast

"C’était l’année de l’accélération concernant le déploiement sur la métropole de Nantes, sur le territoire sur lequel nous sommes engagés, nous avons 14 communes sur lesquelles nous sommes l’opérateur d’infrastructure, c’est-à-dire celui qui déploie l’offre et qui le met à disposition des opérateurs. Aujourd’hui à date du 1er octobre, on a 61.724 locaux raccordables quand nous avons un objectif à fin décembre à 50.000. Si on parle d’autres territoires, on parle de Cap Atlantique à La Baule où nous avons repris des secteurs d’Orange et où nous avons mis de l’accélération sur un rythme extrêmement fort. De la même manière si on parle de la Bretagne, nous avons Rennes Métropole où nous sommes engagés comme à Nantes et là aussi où on déploie très fort et nous sommes tout aussi engagés à Rennes et à Nantes que sur les autres secteurs."

Fin 2020, 83.771 foyers de Nantes Métropole devraient donc être éligibles à la fibre après les travaux réalisés par SFR, soit 92% de la zone concernée.

carte fibre.PNG (602 KB)

Un projet d'envergure

Aujourd’hui, SFR et Orange sont les 2 opérateurs majeurs engagés sur le déploiement de la fibre en France. Un chantier colossal puisque le réseau n’existe pas, il fait donc tirer des câbles depuis les différentes baies de brassage SFR jusqu’à chaque point de branchement installé à moins de 100 mètres d’une habitation.  

Écouter le podcast

"L’ADSL n’est ni plus ni moins qu’un service qu’on mettait sur le fil de cuivre que tout le monde avait à disposition, c’est-à-dire le fil du téléphone sur lequel on ajoutait un service. Là on est sur un projet qui n’est pas le même. C’est un projet industriel extrêmement important. Si on vient à le comparer, c’est quasiment le temps de l’électrification il y a 50 ans où on mettait des poteaux EDF. Aujourd’hui on déploie une nouvelle technologie de bout en bout et dès lors vous êtes éligible et vous pouvez souscrire à l’opérateur de votre choix"

Une nouvelle activité qui a nécessité le recrutement de 180 personnes depuis janvier 2019 sur le grand ouest.

Une forte demande

Un effort particulier de la part d’SFR qui s’explique surtout du fait des progrès du numérique et de l’équipement des foyers. Aujourd’hui les besoins sont importants, l’usage du data a augmenté de 60% en 2019, et les clients sont demandeurs, voire impatients de disposer de la fibre à domicile.

Écouter le podcast

"Il y a de l’impatience à avoir la fibre puisqu’on a chez nous de plus en plus de supports qui sont connectés. Et de fait, la fibre représente cette réponse puisque c’est une technologie qui est 40 fois plus rapide que l’ADSL aujourd’hui qui est la technologie la plus embarquée. Donc la fibre correspond à ce que les gens attendent."

A rappeler bien sûr, que la règlementation de l’Etat oblige l’opérateur à communiquer 3 mois avant la mise en service du réseau, à tous les fournisseurs d’accès à internet, les points de branchement otiques. Les clients sont donc libres de choisir leur FAI une fois qu’ils sont éligibles à la fibre.