La cueillette des champignons réglementée en forêt !

14 novembre 2018 à 5h29 par Dolorès CHARLES

Le retour de la pluie est une bonne nouvelle pour les agriculteurs et aussi pour les amateurs de champignons. Les explications et un point sur la réglementation avec l'ONF des Pays de la Loire.

HIT WEST
Crédit: Pixabay

La saison a pris du retard avec la sécheresse, mais depuis quelques jours les champignons poussent…comme des champignons ! Si vous prévoyez une prochaine sortie en forêt, sachez que la cueillette est réglementée : pas plus de 5 kg par personne et uniquement pour sa consommation personnelle. Il est interdit de vendre les champignons récoltés en forêt. Le plus difficile c’est de ne pas se tromper, ramasser et manger n'importe quelle espèce...en omelette !

A quoi reconnait-on un bon champignon ?

Les conseils de Mickaël Ricordel, de l’Office National des Forêts des Pays de la Loire, au micro d'Emilie Plantard.

Écouter le podcast

"Si l’on ne connait que une ou deux espèces, il vaut mieux se limiter à la récolte des ces une ou deux espèces que l’on connait et qui sont comestibles. Quand on ramasse un champignon et qu’on a un doute, ne jamais le mélanger avec des champignons comestibles. Si vous ne pouvez pas identifier le champignon par vous-même ou par un pharmacien mycologue, il vaut mieux ne pas le consommer. Il peut y avoir des effets sur certaines espèces de champignons, des effets qui peuvent aller jusqu’au décès de la personne. Si vous avez un doute sur la reconnaissance du champignon, il vaut mieux le récolter en entier, y compris avec le pied, qui est légèrement enfoui dans le sol. Parce que si vous le montrez à un pharmacien mycologue, il faut la totalité du champignon pour pouvoir le reconnaitre. Parfois il y a des critères de reconnaissance qui sont au niveau du pied."

Entre le 21 octobre et le 4 novembre, l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentaire) a relevé 24 cas d’intoxication aux champignons en Pays de la Loire (249 cas en France), et deux décès en 2017.