La colère des assistantes maternelles de l'Ouest

7 mars 2019 à 4h24 par Dolorès CHARLES

La modification de l'ARE - pour Allocation de Retour à l'Emploi - inquiète les assistantes maternelles, qui manifesteront samedi un peu partout dans l'Ouest.

HIT WEST
Crédit: Pixabay

Dans le cadre de la réforme de l'allocation chômage, dont les détails sont actuellement discutés par les partenaires sociaux, la modification du mode de calcul de l'ARE, l'Allocation de Retour à l'Emploi, inquiète particulièrement les assistantes maternelles. Ces dernières peuvent en bénéficier lorsqu'elles perdent un contrat, le temps de retrouver un nouvel enfant à garder. Aujourd'hui, elles touchent entre 50 et 75% de leurs revenus, mais le Gouvernement envisage de réduire cette somme. Une mesure qu'elles redoutent surtout en milieu rural où elles sont nombreuses et moins rémunérées qu'en ville. Certaines envisagent même d'arrêter leur activité si une telle mesure venait à passer.

Ecoutez Brigitte Guimard, assistante maternelle, et correspondante CGT des assistantes maternelles de Loire-Atlantique, avec Emilie Plantard.

Écouter le podcast

"Il faut savoir que les parents ont entre 15 jours et un mois de préavis à nous donner. En 15 jours ou 1 mois on ne peut pas trouver un contrat qui va combler. En ville, il y a beaucoup de demande donc on peut retrouver assez rapidement mais dans les campagnes ça peut prendre 6 mois, 1 an avant de retrouver un contrat. Donc là ça devient catastrophique si on enlève la seule chose qui permet de vivre de cette profession. C'est un métier passionnant donc c'est pour ça qu'on s'accroche malgré les conditions de travail difficiles et très peu valorisées, très peu rémunérées."

Que va changer l'ARE ?

En Loire-Atlantique, les "nounous" sont au nombre de 12.000 (contre 13.500 en 2016) et en France, 60% des enfants de moins de 3 ans sont gardés par une assistante maternelle. Concrètement, que va changer la modification de l'ARE :

Écouter le podcast

"Moi j'ai 3 petites filles qui vont rentrer à l'école en septembre. Actuellement je touche 1400 euros net, quand elles vont rentrer à l'école il m'en restera un puisque j'ai un agrément pour 4 enfants et je toucherai 240 euros avec cet enfant. avec l'ARE je pourrai toucher autour de 800 euros. Si la réforme passe je n'aurai que 500 euros. Je ne peux pas vivre avec 500 euros."

Les assistantes maternelles vont-elles arrêter ? c'est la crainte

Écouter le podcast

"Le souci c'est qu'énormément de témoignages d'assistantes maternelles nous disent : "J'arrête". Comment vont faire les 2 millions de parents qui vont travailler grâce à nous tous les jours ? Comment vont-ils faire pour faire garder leurs enfants ? Nous on va se retrouver à la recherche d'emploi car on ne pourra plus vivre de notre travail et les parents ne pourront plus travailler non plus. L'Etat n'a pas pris la mesure de ces données là."

Les manifestations

Des manifestations sont prévues à Nantes ce samedi à 10 heures, place du commerce mais aussi à La Roche-sur-Yon, rdv à 14 heures place Napoléon et aussi à Laval en Pays de la Loire, rdv à 10 heures devant la mairie.