La bonne santé de le filière algues dans le Finistère !

23 août 2017 à 13h15 par Cécile DAUGUET

68 000 tonnes d'algues marines produites en 2016, une filière qui génère 1 600 emplois en Bretagne, essentiellement dans le Finsitère

HIT WEST

En visite cet après-midi à Landerneau, le Préfet du Finistère a souligné l'importance que la filière algues avait pour l'économie du département. Pascal Lelarge s'est rendu à l'entreprise Danisco, qui traite les algues brunes pour commercialisation aux industries alimentaire, cosmétique et pharmaceutique. Avec 68 000 tonnes produites en 2016, le Finistère assure un quart de la production européenne et la quasi totalité de la production française, sur un marché dominé par l'Asie.
Dans le Finistère, la production d'algues marines est assurée par 33 navires goémoniers, auxquels s'ajoutent 37 récoltants indépendants et 16 entreprises de valorisation disposant de ramasseurs saisonniers, qui récoltent à pied entre 2 500 et 2 700 tonnes d'algues de rives par an.
En Bretagne 1 600 emplois sont directement générés par la filière algues, dont la majorité dans le Finistère, selon la Préfecture. Le département dispose de deux opérateurs majeurs, Danisco à Landerneau et Algaia à Lannilis (ex Cargill). Une filière algues qui continue de se développer avec de nouvelles applications à venir dans les secteurs des produits cosmétique, de la médecine et de la santé ainsi que dans les produits phytosanitaires.