Pays de la Loire

La Baule, plage connectée et cashless !

21 juin 2019 à 06h53 Par Dolorès CHARLES
Plage de La Baule (44)
Crédit photo : Hit West (archives)

La plage de La Baule métamorphosée : les 8 kilomètres de sable fin sont désormais gérés par le groupe Véolia, qui dispose d'une concession pour 12 ans. Les restaurants, bars et clubs nautiques installés sur la plage ont tous dû faire peau neuve, pour se mettre aux normes et harmoniser leur apparence.

Les travaux sont terminés pour demain, jour d'inauguration. Le public pourra découvrir ces nouveaux restaurants, et découvrir aussi de nouveaux services proposés : en effet Véolia veut faire de la plage de la Baule une plage connectée. Mais qu'est-ce que cela implique exactement ? La réponse de Jean-Charles Guy, directeur régional Centre Ouest chez Véolia à Yann Launay.

Jean-Charles Guy (podcast ci-dessous)

"Trois exemples concrets : la possibilité de réserver en ligne un casier, pour déposer son porte-monnaie, sa serviette et se baigner en toute sécurité. On a prévu aussi de mettre en place un bracelet, que vous pouvez charger en euros sur internet, et utiliser sur la plage pour payer en dématérialisé chez les partenaires de l'opération... et puis pour ceux qui veulent se restaurer sur leur serviette, il y a la possibilité de se faire livrer des plats, directement sur la plage, en moins de 30 minutes, avec deux restaurants partenaires sur l'été 2019."

La première plage cashless de France

La plage de La Baule deviendra ce week-end la première plage "cashless" de France : vous pourrez recharger un bracelet pour payer en dématérialisé dans les restaurants et clubs de plage : un système déjà bien connu dans les festivals, décliné pour les plages par la société PayinTech.

Pierre-Louis Capitaine (podcast ci-dessous)

"L'intérêt pour l'utilisateur c'est de se dire : je n'ai pas besoin de prendre mon portefeuille sur la plage, je n'ai pas besoin de gérer de l'argent liquide quand j'ai les doigts mouillés. Je peux aller me baigner avec le bracelet waterproof, et payer mon Mojito ou ma glace en toute simplicité !"

"Tous à la plage " : c'est le nom de cette journée événement organisée demain pour inaugurer la plage de La Baule nouvelle formule. Au programme : de nombreuses activités , le plus souvent gratuites. Un aperçu avec Claire Penfornis, responsable de la concession de La Baule chez Veolia, interrogée par Yann Launay.

Claire Penfornis (podcast ci-dessous)

"Du sport le matin, pour les grands et les petits, de la gastronomie le midi, avec les restaurants partenaires qui feront des menus spéciaux et une aire de pique-nique où l'on offrira des glaces en dessert... L'après-midi, plein d'activités proposées, et notamment le championnat de Jokari."

Une hausse des tarifs...

Les restaurants, bars et clubs installés sur la plage ont bien changé... tout comme les tarifs, chez certains cee que ne cache pas Philippe Vallée, gérant du restaurant "Les Canetons" et président de l'association des opérateurs de la plage. Il explique cette hausse par les lourds investissements consentis.

Philippe Vallée (podcast ci-dessous)

"Le coût des restaurants, c'est entre 400 000 et plus d' un million d'euros... On a été obligé un peu d'augmenter les prix. Moi j'ai augmenté vraiment léger, après il ne faut pas faire n'importe quoi : c'est une plage familiale, on n'est pas à Monaco."

La concession de la plage accordée à Véolia et l'obligation de reconstruire avaient provoqué une levée de boucliers des restaurateurs et des clubs de plage, mais cette époque semble oubliée : les professionnels disent vouloir travailler en bonne intelligence avec Véolia. La saison touristique a déjà démarré, et plusieurs restaurants sont ouverts depuis plusieurs semaines. Alors avec cette nouvelle configuration de la plage, les résultats sont-ils meilleurs que les années passées ? La réponse de Patrick Couderc, gérant du Beach Atlantic avec Yann Launay.

Patrick Couderc (podcast ci-dessous)

"On devrait être 11 établissements ouverts à l'année, et pour l'instant on est que 4 ou 5... alors est-ce que j'ai plus de monde parce que ma structure plaît beaucoup plus qu'avant ? Je suis conscient que mes confrères concurrents ne sont pas ouverts. J'espère que la plage de La Baule va susciter encore plus d'engouement, mais je reste prudent : on va entendre que tout le monde soit ouvert, que tout le monde fonctionne, et on fera les comptes à ce moment-là."

"Tous à la plage" de 9h à 19h ce samedi 22 juin avec aussi des formules "découverte" dans les clubs de voile, un tournoi de pétanque et bien sûr un concours de châteaux de sable. Notez que le groupe Véolia souhaite aller plus loin encore dans le concept de plage connectée, en organisant un concours ouvert aux start-up, dont les 5 finalistes seront départagés ce week-end.