L’Ouest s’inquiète de la réélection d’Ali Bongo

5 septembre 2016 à 3h18 par La rédaction

HIT WEST
Nantes, Rennes, Angers… l’Ouest s’inquiète de la réélection d’Ali Bongo à la tête du Gabon. Des habitants gabonais d'origine s’étaient donnés rendez-vous hier à Nantes place du Commerce, ou devant l’Hôtel de ville d’Angers en début de week-end, pour dénoncer la victoire d’un homme qu’il qualifie d’assassin ou de dictateur. Dans le pays, ce scrutin présidentiel est marqué par des violences, qui ont fait au moins sept morts.