L’INSEE a publié hier les nouveaux chiffres de populations.

31 décembre 2015 à 17h48 par La rédaction

HIT WEST
L’INSEE a publié hier les nouveaux chiffres de populations. Ceux du recensement de 2013, valables pour 2016. Nous étions à l’époque 65 millions 500 milles. C’est 320 milles de plus par rapport à 2012
Dans le détail, en Loire atlantique, nous avons gagné 73 000 habitants en 5 ans. Nous étions 1 millions 300 milles.
Nantes, dépasse les 300 000 habitants. La Métropole, elle, franchit le cap des 600 000 habitants.
Le Maine-et-Loire comptait 800 190 habitants au 1er janvier 2013, selon les chiffres révélés par l'Insee.Avec 4 633 âmes de plus en un an sur la terre d’Anjou.
La Mayenne comptait 307 500 habitants début 2013. Le département le moins peuplé des Pays de la Loire a encore gagné quelques habitants. Un tiers des Mayennais vivent dans les 20 communes de l’agglomération lavalloise.
Avec 737 778 habitants, le Morbihan a gagné 27 744 habitants entre 2008 et 2013, c’est le 3e en Bretagne, derrière l’Ille-et-Vilaine (1 019 923 habitants) et le Finistère (903 921).
Les Côtes-d'Armor comptaient 597 085 habitants début 2013. Le département a ainsi gagné 15 515 habitants entre 2008 et 2013.
Au 1er janvier 2013, le Finistère comptait 903 921 habitants.Six communes situées entre Landerneau et Landivisiau, progressent, +3%. En revanche Brest et Quimper, les deux grandes villes finistériennes, vivent un déclin, en cinq ans, 397 personnes en moins pour la ville préfecture et 2711 pour la préfecture maritime.
La population en Ille-et-Vilaine progresse également, pour atteindre le cap des 1 millions d’habitant en 2013. + 12 000 par rapport à 2012
Avec 99 habitants au 1er janvier 2013, Le Lou-du-Lac reste la commune la moins peuplée d'Ille-et-Vilaine. Mais ça va changer puisqu'elle fusionne, dés aujourd’hui avec sa voisine de La Chapelle-du-Lou.