L'Istrie à deux heures de vol de Nantes

30 mai 2018 à 11h31 par Cécile DAUGUET

Deux heures de vol direct, destination Pula à l'extrémité de la péninsule istrienne : c'est la nouvelle destination croate proposée par la compagnie Volotea à compter de ce mercredi au départ de l'aéroport de Nantes Atlantique. Une région qui offre une palette de couleurs : le bleu de la mer, le blanc de la pierre et le vert de l'arrière pays.

HIT WEST

Pula en Croatie, c’est la nouvelle destination croate proposée par la compagnie Volotea à compter d'aujourd'hui au départ de l’aéroport de Nantes. L’occasion de s’envoler pour une région à la fois culturelle et de détente.

Écouter le podcast

Deux heures de vol et vous voilà posé au bord de la mer adriatique, dans une ville balnéaire et historique, Pula, dont l’amphithéâtre romain construit au 1er siècle sous l’empereur Auguste se dresse fièrement sur les hauteurs de la ville. Située face à Venise, la mer bleue, la pierre blanche et le vert de l’arrière-pays de la région d’Istrie, attirent les amateurs de randonnées à pied et à vélo, les amateurs de gastronomie avec la truffe et les asperges vertes sauvages, sans oublier de prendre le temps de se poser à la terrasse d’un café, que Goran, guide dans la ville de Rovinj, nous explique comment choisir : « il faut regarder les chaises, la chaise la plus confortable, même si le café n’est pas le meilleur. Parce que moi je ne te demande pas si tu veux prendre un café, si je n’ai pas au moins 40 minutes à perdre.10 minutes ? non ça ne se fait pas comme ça. Moi j’ai encore mon café ici et ça fait une demie heure qu’on est assis. »

L'Istrie, région bleue et verte !

Successivement austro-hongroise, puis italienne après la première guerre mondiale ; yougoslave après 1945 et croate depuis 1992, l’Istrie met en valeur ses multiples cultures. Goran, guide dans la ville de Rovinj :

Écouter le podcast

« Alors c’est une région qui est un carrefour de cultures. Vous avez l’Istrie côtière qui est plutôt vénitienne, l’Istrie continentale qui fait penser à cette errance austro-hongroise. C’est l’Istrie bleue et l’Istrie verte. C’est une région où il y a beaucoup de choses à faire,  par exemple le long de la mer, il y a beaucoup de promenades. Notre côte est bien verte, il y a des chemins qui suivent la côte. Après l’après-midi, on peut par exemple dans les villages de l’intérieur manger des plats typiques, des pates maison aux truffes ».

La truffe accompagne aussi les plats de viande, légumes et peut même aromatiser la bière, à  déguster avec modération.

Pula possède le 6ème plus grand amphithéâtre au monde

La ville de Pula située en bord de mer à l'extrémité de la péninsule istrienne, est connue pour son port protégé, sa côte bordée de plages et ses ruines romaines. Fondée pendant la préhistoire et convoitée pour son emplacement stratégique, Pula a été occupée, détruite et reconstruite à maintes reprises. Les Romains y ont édifié un amphithéâtre où se déroulaient des combats de gladiateurs. Branka est guide à Pula :

Écouter le podcast

"Il y avait beaucoup d'amis personnels de l'Empeur Auguste qui se sont installés ici. Pula est devenue une ville d'importance, c'est pourquoi les romains ont décidé d'édifier cet amphithéâtre pour toute la région et pas seulement pour la ville qui avait seulement 5 000 habitants, et la capacité de l'amphithéâtre à l'époque était 23 000 spectateurs.La pierre même est la pierre locale, calcaire et c'est pour ça qu'après le 5ème siècle les gradins ont été pris et réutilisés pour les maisons et aussi à Venise. Les blocs de pierre qui faisaient les gradins se trouvent à Venise dans l'eau, ils servent de fondations aux palais".

La cravate est croate !

Portée à l'origine par les soldats pour se protéger du froid, la cravate est apparue en France sous le règne de Louis XIII. A cette époque, des soldats croates ont été recrutés par le roi de France, la suite c'est Branka, guide à Pula qui nous la raconte :

Écouter le podcast

"Les soldats croates avaient une écharpe rouge au tour du cou et les soldats français ont commencé à appeler ça cravate à la croate. Ca c'est l'origine du mot cravate - croate. Mais en croate pour cravate on dit cravata et pour Croatie on dit Hrvatska !"  Le 18 octobre 2003, la Croatie établit le record de la plus grande cravate du monde, 808 mètres ! A l'initiative de la très sérieuse Academia Cravatica, une cravate de 808 mètres de long sur 25 mètres de large a été nouée, en moins de onze heures, autour des arènes romaines de Pula. 8 250 m² de tissu, 120 kilomètres de fil et 300 heures de travail ont été nécessaire pour confectionner cette cravate pesant 450 kg.