L’islamiste angevin libre mais assigné à résidence

24 février 2017 à 6h06 par Dolorès CHARLES

HIT WEST

L’islamiste angevin… libre mais assigné à résidence. L’homme de 29 ans condamné à deux ans de prison ferme, en septembre, pour consultation habituelle de sites djihadistes et détention d'images faisant l'apologie du terrorisme, faisait hier appel de sa condamnation. La Cour a réduit sa peine à 6 mois ferme, pour violation de son assignation à résidence, peine qu’il a purgée en détention provisoire. Dernièrement le délit relatif à la consultation habituelle de sites terroristes a été considéré par les sages du Conseil … anticonstitutionnel.

Le procès des disparus du Novotel, en Côte-d'Ivoire. En 2011 à Abidjan livrée à la guerre civile, un commando avait fait irruption dans l'hôtel, et enlevé 4 hommes dont le malouin Stéphane Frantz Di Rippel, directeur de l’établissement. Tous avaient été battus à mort dans l'enceinte du palais présidentiel. Interrogé à la barre, l’un des 10 accusés affirme qu’ils ont été tués dans un bombardement