L'inquiétude du milieu culturel face à un déconfinement aménagé

10 décembre 2020 à 4h20 - Modifié : 10 décembre 2020 à 4h47 par Dolorès CHARLES

HIT WEST
Crédit: Yann Launay

L'inquiétude monte pour les cinémas, théâtres ou opéras à l'approche de l'intervention du Premier ministre Jean Castex ce soir. Face aux chiffres stagnants de l'épidémie de Covid-19, les lieux culturels pourraient ne pas rouvrir comme prévu mardi 15 décembre. Yann Launay a rencontré le patron des Cinéville de l'Ouest.

Un vrai « Castex ! » pour l'exécutif... Qu’en sera-t-il de Noël, ou du réveillon du nouvel an ? Pourrons-nous toujours nous déplacer entre les régions ? Les lieux culturels pourront-ils rouvrir comme prévu, mardi prochain ? Avec ou un couvre-feu avancé à la fin d'après midi ? Il y avait deux conditions pour acter le deuxième déconfinement mardi prochain : passer sous la barre des 5 000 cas de contamination par jour, et nous en sommes à 14 000 cas confirmés, selon les dernières données de Santé Publique France, et passer sous la barre des 3 000 malades du COVID-19 en réanimation, et les hôpitaux relevaient hier soir 3 031 malades.


Derniers arbitrages discutés hier soir


Après un conseil de défense sur la crise sanitaire en matinée, et des discussions en soirée entre les principaux acteurs concernés, l’exécutif donnera ce soir à 18H les modalités du déconfinement. Conférence de presse du Premier ministre Jean Castex avec le ministre de la santé Olivier Véran à 18 heures ce jeudi.  Les lieux culturels, cinémas, théâtres et musées attendent avec impatience les décisions. Yves Sutter, directeur des Cinéville (une quinzaine de cinémas dans l'Ouest, à Nantes, Rennes, St Nazaire, La Roche sur Yon, Laval, Lorient, Vannes, Concarneau, Quimper) peut difficilement imaginer les salles obscures garder portes closes pendant les fêtes, alors que tout est prêt pour une ouverture le 15 décembre :


Écouter le podcast


"On a vraiment envie d'ouvrir : pour nous, parce que c'est notre métier et pour le public, parce que sur cette fin d'année, on sera l'un des seuls loisirs disponibles pour les Français... On espère surtout qu'on ne sera pas la contrepartie d'un déconfinement partiel : comme il faut laisser les familles se rassembler, la contrepartie pour ne pas faire totalement faire l'étape du 15 décembre, ce serait de maintenir les cinémas et les théâtres fermés... On serait un peu le bouc-émissaire de cette politique..."






Une injustice


Une fermeture prolongée des cinémas et des théâtres serait vécue une injustice, pour Yves Sutter :


Écouter le podcast


"D'un strict point de vue sanitaire, on ne voit pas pourquoi on n'a pas rouvert fin novembre, avec les commerces : le risque sanitaire dans une salle de cinéma, dans une salle de théâtre, n'est pas plus important que dans l'ensemble des commerces. Il y a un siège de libre entre chaque groupe de spectateurs, il y a le port du masque pendant toute la séance... On va dire aujourd'hui aux Français : allez vous retrouver en famille, prenez le train... c'est souvent plus long qu'un film, il n'y a pas la distanciation, il n'y a pas le même volume d'air dans un wagon que dans une salle de cinéma..."


Un couvre-feu ? Pas pertinent !


Un couvre-feu avancé à 19h serait aussi une formule étudiée par le gouvernement. Pour Yves Sutter, un couvre-feu, qu'il démarre à 21h ou à 19h, n'est pas pertinent pour les cinémas :


Écouter le podcast


"Alors qu'il faut être dans la distanciation pour des raisons sanitaires, moins on fait de séances par jour, plus on concentre le public... L'intelligence est de nous laisser faire le plus de séances possibles pour étaler un peu plus les spectateurs..."


CINEVILLE.jpg (144 KB)


Une belle programmation côté films


Si finalement le feu vert était donné comme prévu pour une réouverture le 15 décembre, cette fois les films ne manqueront pas pour la période des fêtes :


Écouter le podcast


"Côté programmation, c'est un mix entre les films qui ont été brutalement interrompus en pleine carrière fin octobre (il faut savoir qu'un film comme ADN, de Maïwenn, a été en salles 2 jours..) Et il y a des films qui sortent : Wonder Woman 1984, qui est un peu la tête d'affiche de ces vacances, mais on a également d'autres films..."


Nous devrions être fixés ce jeudi soir, avec la conférence de presse de Jean Castex, à 18h. Hier la porte-parole de La République En Marche Aurore Bergé a reconnu que la prolongation de la fermeture des lieux cultures était sur la table.


Hit West consacrera une émission de soutien à la Culture demain soir à 18H avec des patrons de cinéma ou de théâtre, des producteurs de musique, ou de labels, des artistes, etc.