L'image du jour : Photographe nature : métier à risque !

17 octobre 2019 à 3h22 par Mathieu LOPINOT

HIT WEST
Photographe nature : métier à risque !
Crédit: Youngqing Bao

Chronique dans la matinale :

Écouter le podcast

Sur cette photo on voit une renarde, proche d’une colonie de marmottes au Tibet. Photo prise au printemps dernier. La marmotte est dressée sur ses deux pattes arrière, la gueule ouverte, elle se défend et la renarde à côté est effrayée, à ras le sol. La marmotte alerte ses copines, pour qu’elles rentrent dans leurs terriers pour éviter de se faire dévorer.

Le photographe de ce cliché est chinois, Youngqing Bao, il a reçu le prix du Wildlife photographer 2019, pour cette photo, le prix le plus prestigieux de la photo nature.
D’autres photo ont été primées comme celle du français Jérémie Villet qui a obtenu le prix de « l'étoile montante ». Il a photographié deux mouflons nord-américains dans le Yukon, la fourrure blanche se confond avec le manteau neigeux et on a l’impression que les cornes s’entrelacent.

Pas si simple d'être photographe animalier, un métier à risque !
Jérémie Villet a raconté les coulisses du cliché. Le français est resté des heures dans la neige attendant le bon moment pour prendre la photo parfaite. Sauf qu’il ne s’est pas rendu compte que ses pieds étaient en train de geler. Il lui a fallu ensuite plusieurs mois de soins pour s'en remettre. Photographe animalier, métier à risque.