L'image du jour : le gang des plaques de rues à Nantes

15 octobre 2019 à 3h30 par La rédaction

Depuis quelques mois à Nantes, les plaques de rues sont détournées. une initiative parfois comique et parfois revendicatrice.

HIT WEST
L'image du jour : le gang des plaques de rues à Nantes
Crédit: @Elsa_Gambin

Chronique dans la Matinale :

Écouter le podcast

Des anonymes rebaptisent les rues de Nantes. Une plaque de rue Impasse Lacrymo a été collée sur un mur. La Place de la bac, avec la petite annotation « ne restez pas là ». Le chemin François de Rugy, ,qui n’est plus député mais allergique

D’autres plaques de rues dénoncent la mort de Steve à Nantes pendant la fête de la musique en juin dernier. On peut lire la plaque du "quai du préfet d’Harcourt, sourd système". Autre plaque inventée : "La rue du Commissaire Chassaing, annoncé comme "le héros de la fête de la musique 2019". La mairie de Nantes s’en prend aussi : "l’allée Johanna Rolland, vidéo surveillante".