L'extension des terrasses prolongée à Rennes

8 septembre 2020 à 4h15 par Alexandra BRUNOIS

A Rennes comme dans plusieurs villes de l'Ouest, l'extension des terrasses est prolongée : les cafetiers et restaurateurs rennais vont pouvoir bénéficier de vastes espaces extérieurs pour un mois supplémentaire, jusqu'au 30 septembre. Reportage de Yann Launay

HIT WEST
Crédit: Yann Launay

Une décision municipale saluée par Benoit Génin, co-gérant d’une crêperie-café-brasserie rue Vasselot

Écouter le podcast

« A voir comment ça va se passer avec la météo, si elle va rester clémente, mais tant mieux, tant mieux, pourvu que ça dure… Quand on est sorti du confinement, les gens étaient un peu réfractaires à l’idée de rentrer dans les établissements, donc heureusement qu’on a eu ça, l’espace qu’on a perdu à l’intérieur, on n’a pas pu récupérer 100% à l’extérieur, mais ça a permis de limiter la casse… »

TERRASSES RENNES CLIENTES.jpg (616 KB)

Une possibilité de s’étendre sur l’espace public qui fait une vraie différence, comme le confirme Pierre Clolus, gérant d’un restaurant, rue de la Parcheminerie :

Écouter le podcast

« Grâce à cette extension, on a eu un éloignement des tables, mais on a pu avoir plus de tables quand même, donc une augmentation légère du chiffre d’affaires. Le mois de septembre a l’air d’être pas trop mal parti, on va avoir un mois de plus. Je sais que certains collègues demandent à avoir des extensions de terrasse pour l’année, personnellement je ne trouve pas ça vraiment utile, et puis je pense qu’il ne faut pas oublier nos collègues qui ont des espaces intérieurs, ça va être à eux de travailler aussi… »

LA PIETONNISATION EGALEMENT PROLONGEE

La piétonisation de certaines rues du centre-ville est également prolongée, les vendredi et samedi soir après 19h. La rue de la Parcheminerie est concernée, mais pour Pierre Clolus, cette piétonisation est bienvenue, mais n’a pas encore donné tous ses résultats :

Écouter le podcast

« On n’a pas eu beaucoup de chance, parce qu’il n’a pas fait beau les week-end où on pouvait s’étendre… Ou les week-end sont plus calmes que la semaine, donc pour nous ce n’était pas forcément adapté. Après il ne faut pas non plus oublier le voisinage : quand vous passez de terrasses de 80-100 personnes à 200 personnes, ça fait quand même beaucoup plus de bruit.. Il faut trouver une équilibre entre nécessité économique et tranquilité du voisinage… ».

TERRASSES RENNES L AMBASSADE PIERRE CLOLUS.jpg (797 KB)

UN PLEBISCIT DE LA PART DES CLIENTS

Les Rennais semblent largement plébisciter cette extension des terrasses

Écouter le podcast

« Cela permet d’avoir un peu plus d’espace pour prendre un café dans une ambiance agréable, et si ça peut prendre un peu de place sur les voitures, c’est bien aussi (…) Je préfère être dehors, et même si on pouvait avoir des terrasses fermées, couvertes, pour l’hiver, ce serait génial… Il y aussi cette sécurité : on est à l’air libre, moins on est tassés, mieux c’est pour nous… Si le virus peut partir le plus rapidement possible, tant mieux, c’est ce que l’on souhaite… »

La ville de Rennes a prévenu qu’elle continuerait à veiller au respect des conditions d’extension des terrasses, et à la tranquilité des riverains. Un établissement trop bruyant pourra être exclu du dispositif.

Certaines villes, comme Les Sables d'Olonne, prolongent l'extension jusqu'au 15 novembre.