L'ex-urgentiste de Bayonne condamné à deux ans avec sursis

25 octobre 2015 à 18h40 par La rédaction

HIT WEST
L'ex-urgentiste de Bayonne condamné à deux ans avec sursis en appel par la cour d'assises du Maine-et-Loire à Angers.
Le verdict est tombé peu avant 17h samedi au terme de 2 semaines de procès. L’avocat général réclamait 5 ans de prison avec sursis.
Nicolas Bonnemaison avait été acquitté l’an dernier en première instance à Pau, pour l'empoisonnement de sept patients en fin de vie, c’était en 2010 / 2011.