L’Amour international, en exposition à Nantes

28 octobre 2020 à 10h00 par Emilie PLANTARD

Et si on parlait un peu d'amour dans tout ce contexte anxiogène⬦ ? Si vous ne l'avez pas encore fait, courrez vite à l'exposition L'Amour avec accent à Nantes, une savoureuse traversée du sentiment amoureux à travers les pays.

HIT WEST
Crédit: @Hit West

A Nantes, l’exposition l’Amour avec accent vous emmène à travers le monde pour découvrir les façons de vivre ce sentiment, certes universel, mais qu’on vit différemment selon qu’on est en Europe, aux Etats-Unis, en Colombie ou en Thaïlande. Un voyage romantique, ou pas, en textes et en dessin, proposé par un artiste parisien, originaire de Nantes, Guillaume Boulay. C’est à voir à l’espace Cosmopolis, près de la place Graslin, jusqu’au 31 octobre.

Écouter le podcast

'J’ai interviewé une trentaine de ressortissants de pays étrangers, et je leur ai posé la même question : Comment on se rencontre dans votre pays ? Comment on y fait l’amour ? Comment on vit à 2 ? Comment on se sépare ? Les rapports avec les étrangers, les couples mixtes ? Et puis c’est quoi les différences avec la France ? Ca a donné une série de 150 dessins, et 150 textes. L’idée c’est de montrer qu’il n’y a pas de spécialistes de l’Amour, il y a le modèle occidental mais aussi le modèle colombien, qui n’est pas pareil, le modèle marocain… Il y a plein de façons différentes, il y a l’homosexualité, l’hétérosexualité, chacun a sa liberté, mais on peut parler de tout ça et à chacun de trouver sa voie."

amour accent 2.jpg (91 KB)

Une traversée inédite du sentiment amoureux, du couple, de la vie amoureuse dans de nombreux pays du monde. Surprenant !

Écouter le podcast

"On apprend qu’aux USA il faut 4 rendez-vous et que c’est très codifié, qu’en Algérie, pour draguer, on se fait des petits papiers dans le bus, que la sexualité est très différente d’en Israël où on peut être homosexuel et hétérosexuel mais au niveau des mariages, ça ne marche pas très bien et que ce n’est pas pareil à Taïwan au niveau de la sexualité où on est beaucoup plus pudique… Au Kurdistan les droits de la femme sont bafoués. En Suède, c’est beaucoup plus individualiste et les gens ont complètement perdu le lien avec la famille… "

expo amour avec accent.jpg (150 KB)

Retrouvez l'interview dans son integralité, diffusée dans Sur Place ou à Emporter :

Écouter le podcast