L’agent de Pôle Emploi, soutenu par les intermittents

24 juin 2020 à 4h11 par Emilie PLANTARD

Le Pôle Emploi avait convoqué Yann Gaudin ce mardi 23 juin pour un entretien disciplinaire. Devant le siège régional, des intermittents qui soulignent l'accompagnement sans faille de l'agent.

HIT WEST
Crédit: @Yann Gaudin/Facebook

Parmi la soixantaine d’intermittents venus soutenir Yann Gaudin, certains ont pu apprécier la rigueur de son travail et de son accompagnement. Ils sont tous venus ce mardi 23 juin soutenir l’agent Pôle Emploi, convoqué par sa hiérarchie pour un entretien disciplinaire. Il lui est reproché certains « dysfonctionnements » et d’avoir outrepassé ses fonctions envers le public intermittent. Lui estime n’avoir fait qu’appliquer la loi et informé les bénéficiaires de leurs droits. Ce mardi après-midi cependant, la direction régionale de Pôle Emploi ne lui a pas annoncé son licenciement, mais lui a précisé qu’elle transférait son dossier à la direction générale, qui jugera des sanctions éventuelles à prendre envers lui.
Parmi ses fervents soutiens, la CIP, la Coordination des Intermittents et précaires de Bretagne, qui dénonce les manœuvres du Pôle Emploi. Rodrigue Bernard est un des porte-parole de la CIP :

Écouter le podcast
"Il a envoyé un mail à 8000 intermittents de Bretagne sur une indemnité qu’ils pouvaient avoir quand ils perdaient leur intermittence. Suite à ça, la direction de Pôle Emploi a considéré qu’il avait commencé à sortir de son périmètre parce que cette allocation était très peu connue, et c’est lui qui a fléché les demandeurs d’emploi vers leurs droits en fait. Et c’est ça qu’on ne veut pas qui puisse de nouveau se produire, c’est qu’il y a des textes, il y a une règlementation, et le conseiller Pôle Emploi il est là aussi pour aiguiller les demandeurs d’emploi vers leurs droits. Il n’est pas que là pour que Pôle Emploi ne dépense pas trop d’argent."

Un contexte général difficile

Cette présence pour soutenir l’agent qui a accompagné nombre d’intermittents par le passé, est également une manière de revendiquer parfois le rôle primordial du Pôle Emploi dans la carrière d’un intermittent. Dont les demandes sont souvent très spécifiques.

Écouter le podcast
"On était là aussi pour réclamer la recréation d’une antenne Pôle Emploi Arts et Spectacles sur la région Bretagne parce que la Bretagne fait partie des 5 régions pour lesquelles ça a été supprimé. Yann Gaudin travaillait pour cette section Arts et Spectacles avant que ce ne soit supprimé. Ils ne peuvent pas tout connaître parce que c’est vraiment touffu tous les textes de Pôle Emploi et les conseillers ont aussi des rôles d’orientation professionnelle, d’orientation vers les formations qui sont souvent très spécifiques, les demandes de financement et les suivis de dossiers. C’est vraiment essentiel qu’on ait un conseiller Pôle Emploi dédié."

La direction générale de Pôle Emploi devrait trancher dans les prochains jours. En cas de sanction, Yann Gaudin pourrait à priori, saisir l’instance interne de conciliation du Pôle Emploi.