Actualités régionales

L'affaire des phoques décapités devant la justice

21 mai 2019 à 16h27 Par Katell LAGRE

Un marin pêcheur et son patron seront jugés en janvier 2020 dans « l’affaire des phoques décapités » à Concarneau et Trégunc.
En février et mars 2019, plusieurs phoques ont été pêchés accidentellement et sont morts durant leur capture. Le marin pêcheur a reconnu en avoir décapité deux, et avoir conservé les têtes pour les naturaliser.
Il risque jusqu’à deux ans de prison.