Pays de la Loire

Jobs 2.0 : le numérique recrute dans la métropole de Nantes et Saint-Nazaire

18 septembre 2018 à 06h53 Par Dolorès CHARLES
Frédéric Roulleau, dirigeant de Tibco
Crédit photo : Alexis Bédu

A Nantes, « le Safari des métiers du numérique » est programmé de 9h à 17h ce mardi. Une journée pour explorer la diversité des métiers, de parcours et de structures du numérique, racontés par ceux qui les vivent avec un espace job-dating.

Avez-vous pensé au numérique ? Le secteur recrute dans la région des Pays de la Loire ! Depuis 2014, 5.722 emplois ont été créés sur la métropole de Nantes et Saint-Nazaire. A l'occasion de la Digital Week qui s’achève dimanche, un job-dating est organisé aujourd’hui au Centre des expos de Nantes. Parmi les recruteurs, l'entreprise Tibco basé à St-Aignan-Grand-Lieu. Une société de service spécialisée dans le numérique autour des réseaux de télécommunication et de l'assistance aux utilisateurs. Alexis Bédu est allé rencontrer deux nouvelles recrues.

Écouter le podcast

"Maha et David sont en poste depuis moins de cinq mois. Et déjà ils sont amoureux de leur nouveau job. Ambiance start-up. Décontractée dans des locaux en lisière de forêt. Chez Tibco précise Maha l'important, c'est le savoir-être autant que le savoir-faire.
« On est à l'écoute de l'humain ici. Ce n'est pas du pipeau, pas du marketing. Ce n'est vraiment pas ça et c'est ce qui m'a fait venir. Je suis d'ailleurs très rassurée quatre mois après mon embauche. C'est une famille ici et on veut que la famille s'agrandisse. Rassembler les gens et aller ensemble toujours plus loin, main dans la main »
David met en place les nouvelles technologies au sein de Tibco. Il encourage les jeunes à se lancer comme lui dans le numérique.
« Il faut bien se rendre compte qu'autour de nous, tout évolue aujourd'hui. Prenez l'exemple d'un téléphone. Entre aujourd'hui et il y a quinze ans, on est sur des technologies totalement différentes, sur des usages totalement différents. Ce n'est que le début. On est peut-être qu'à la préhistoire de la technologie donc, selon moi, le numérique n'est pas « un » secteur d'avenir, c'est « le » secteur d'avenir ».
Miser sur le numérique. C'était le pari des deux créateurs de Tibco il y a 33 ans. Ils sont aujourd'hui 1300 à travailler pour la société en France."

Nantes dans le top score des Villes 2.0

Quel est la recette de la réussite des entreprises nantaises du numérique ? Frédéric Roulleau, dirigeant de Tibco, a quelques éléments de réponse. Il répond à Alexis Bédu.

Écouter le podcast

« Voilà une quinzaine d'années, Nantes n'était pas dans le top score des villes dans le domaine du numérique. Il y a eu un réveil. Les politiciens de l'agglomération de Nantes ont décidé de prendre le sujet à bras le corps. On a pris de l'avance. On travaille avec des écoles, des entreprises... Et quand la mayonnaise prend, plus il y a de monde intéressé, plus il y a de demande et inversement. C'est l'effet « boule de neige ». On est très attentif au bassin d'emploi nantais et plutôt serein pour les années qui viennent dans la capacité d'assurer du plein-emploi dans le domaine du numérique ».

La Nantes Digital Week, ou la St-Nazaire Digital Week se poursuivent jusqu’à dimanche prochain.

Aux côtés du "Safari du numérique", d'autres animations sont programmées comme cet « Hackathon ». L’évènement réunira des développeurs volontaires, sur le thème "Inventer ensemble la santé de demain". Cet « Hackathon » se tiendra sur deux jours dans les locaux du siège de la CPAM 44, à Nantes.

C’est par ailleurs aujourd’hui que le Président Macron présentera son « plan Santé ». Une cinquantaine de remèdes pour soigner l’hôpital public, réformer les études de médecine, ou désengorger les urgences.