Interdiction de grogner à Essarts en Bocage !

8 octobre 2019 à 5h47 par Emilie PLANTARD

En Vendée, le maire d'Essarts en Bocage a pris un arrêté municipal portant obligation d'être en joie du 5 au 11 octobre 2019. Le moyen de promouvoir une semaine de programmation culturelle sur la commune.

HIT WEST
Crédit: Facebook Essart en Bocage

Le concept est du genre à donner le sourire… Essarts en Bocage devient une ville en joie du 5 au 11 octobre. L’idée est née de l’équipe municipale qui voulait mettre l’accent sur la culture au sein de la commune en proposant une semaine de festivités à la population locale, tout en donnant une identité forte à cet événement local.

Freddy Riffaud est maire d'Essarts en Bocage :

Écouter le podcast 

"En se regardant dans un miroir, on s’est dit qu’on était plutôt positifs et qu’on avait plutôt le sourire que l’inverse et donc s’est dégagé le thème de la joie pour cette première édition. Tout au long de la semaine on fera tout un tas de concerts et de spectacles de rue, ça sera très musical. On a le souhait d’aller dans tous les contextes que ce soit dans le scolaire, dans les maisons de retraites, on vise le plus large possible. Sur toute la semaine du 5 au 11 octobre."

Bandeau RESEAUX SOCIAUX et SITE - JPG (1).jpg (715 KB)

Mauvaise humeur interdite

Dans l’élan de vouloir créer un rendez-vous convivial, le maire a décidé de prendre un arrêté municipal « portant obligation d’être en joie sur la ville d’Essarts en Bocage du 5 au 11 octobre 2019 ». Cela implique, entre autre, « d’accorder aux citoyens d’exprimer librement leur joie à l’occasion d’un temps fort » se déroulant sur la période et « d’imposer aux colériques, aux râleurs et aux rabat-joie d’entrer sur le territoire, débarrassés de leurs émotions négatives. » Le maire précise, avec humour, qu’il n’accordera « aucune dérogation ».

Écouter le podcast

"C’est vrai que nous est venu l’idée de publier un texte officiel avec beaucoup d’humour mais aussi beaucoup de sérieux parce qu’on pense vraiment inciter les gens à être positifs et à avoir le sourire. Et puis partager autour d’eux, on s’est dit que ça pouvait être quelque chose qui pouvait faire du bien et on avait envie d’insuffler cet état d’esprit. Aujourd’hui ça a bien pris, on a réussi à fédérer assez largement autour de ça."

Le pouvoir contagieux du sourire

Au-delà de l’événement, la mairie de Essarts en Bocage a donc pour objectif d’inviter les habitants à prendre un peu de recul pour s’accorder une pause de légèreté et de bonne humeur… Ça fait du bien !

Écouter le podcast

Au départ je ne vous cache pas aussi que l’idée c’était aussi de faire la promotion locale de cet événement parce que c’est la première édition. Du coup oui, on va forcer les gens à avoir cet état d’esprit là. On va essayer autant que possible de mettre de côté leur mauvais état d’esprit et d’adhérer à ça. On ne va pas sanctionner mais on va inciter fortement. Les retours sont positifs donc on pense que c’est réussi. Il y a beaucoup d’humour évidemment dans ce texte mais c’est le but de cette semaine : Le sourire permanent.

Une dizaine de spectacles au total viendront égayer la semaine des essartois et des essartoises qui sont même invités à partager leur joie sur les réseaux sociaux #villeenjoie !