Hommages aux victimes d'Angers hier : reportage

20 octobre 2016 à 1h57 par Dolorès CHARLES

Deux hommages ont eu lieu hier à Angers, suite à l'effondrement mortel du balcon samedi rue Maillé.

HIT WEST

Ils s’appelaient Lou, Baptiste, Benjamin et Antoine… Deux temps de recueillement étaient organisés hier. Le premier sur les lieux du drame rue Maillé en présence du maire Christophe Béchu, de son conseil et de centaines d’angevins… dont des proches des 4 victimes décédées après l’effondrement du balcon de l’immeuble Le Surcouf samedi. Andréa est venue en soutien à ses cousines, les deux sœurs qui organisaient la pendaison de crémaillère.

Écouter le podcast 

Sur place, des fleurs ont été déposées. Le maire d'Angers (LR) Christophe Béchu a pris la parole et parlé de fatalité difficile à accepter.

Écouter le podcast 

Un reportage de Guillaume Robelet. Un second temps de recueillement s’est déroulé en soirée en la cathédrale. Plus de 1.300 personnes y ont assisté. Du côté de l’enquête, le parquet d’Angers a ouvert une information judiciaire contre X pour homicides et blessures involontaires. Deux juges ont été saisis pour déterminer les causes de l’effondrement, et des expertises sont en cours.

En raison de ces hommages, le cortège mortuaire prévu par les parents d’élèves de la FCPE a été reporté hier. Cette action devait dénoncer les heures de cours perdues depuis la rentrée dans les collèges et lycées de la ville.