Hillion : le joggeur est décédé dans une zone à risques

21 octobre 2016 à 1h50 par Alexandra BRUNOIS

HIT WEST

C’est désormais officiel… A Hillion, l’estuaire du Gouessant où un joggeur est décédé début septembre était identifié comme zone à risques depuis mars 2012. L’inventaire des vasières des Côtes d’Armor concernées par les échouages d’algues vertes a été mis ne ligne hier par la Préfecture. Une étude qui avait été demandée par le Préfet en 2011 suite aux décès de 36 sangliers au même endroit. Les émanations d’algues vertes en putréfaction sont pointées du doigt dans les deux cas par les associations environnementales.