Hillion : des spécialistes estiment que le joggeur est décédé suite aux émanations de gaz sulfuré

20 décembre 2016 à 6h54 par Alexandra BRUNOIS

HIT WEST

Le doute n’est pas permis pour les experts… Le joggeur décédé à Hillion (22) en septembre est mort d’une « intoxication aigüe au sulfure d’hydrogène »… un gaz issu de la décomposition des algues vertes. C’est ce qu’écrivent 9 médecins et spécialistes en toxicologie dans un communiqué. Ces derniers précisent que l’autopsie a révélé que le quinquagénaire était en excellente santé avant un décès soudain. Un œdème au poumon aurait également été décelé lors des analyses. Les 9 spécialistes demandent la publication des résultats.