Actualités régionales

Gilets jaunes : un 4ème samedi de mobilisation

07 décembre 2018 à 08h07 Par Alexandra BRUNOIS
Crédit photo : Yann Launay

Les gilets jaunes poursuivent leur combat avec un 4ème samedi consécutif de mobilisation partout en France et notamment à Paris. Un dispositif exceptionnel est mis en place par le Ministère de l'Intérieur pour éviter les débordements.

Malgré l’annulation de la taxe sur les carburants, les gilets jaunes poursuivent leur combat ce week-end avec un 4ème samedi de mobilisation partout en France et notamment à Paris.

RASSEMBLEMENTS DANS L'OUEST

Bretagne

Dans le Finistère... A Quimper, ils appellent toute la population à une marche pacifiste demain. Départ à 13h30 de la cité administrative à Penvillers. A Brest, un rassemblement est prévu ce samedi également à 14h place de la Liberté pour une marche vers la permanence du député Jean-Charles Larsonneur. A Quimperlé, un défilé est prévu en centre-ville… départ à 9h30 de Kervidanou direction Kervail, rue de Pont-Aven et rond-point du Coat-Kaër. Un forum-débat lui est organisé dans la salle du Cinédix à Carhaix demain à 18h.
Dans le Morbihan, des actions sont à prévoir à Vannes… et certainement Lorient et Pontivy.

Pays de la Loire

Les Gilets Jaunes annoncent des opérations péages gratuits à Vivy, Seiches / Corzé, Beaufort, Ancenis, au Bignon ou à Cholet. Ils cibleront aussi le port de St-Nazaire Montoir, l’aéroport de Nantes, ou les grandes surfaces ! Une manifestation est annoncée à Nantes au départ du Miroir d’eau à 14 heures ce samedi.

Gilets Jaunes mais aussi Parcoursup et suppressions de postes dans l’enseignement... A La Roche s/Yon, des élèves du lycée Pierre-Mendès-France rejoints par d’autres des lycées Rosa-Parks et Branly ont manifesté hier boulevard Arago. Une manifestation calme, jusqu’à ce que deux jeunes jettent des canettes sur les forces de l’ordre …qui ont répliqué avec du gaz lacrymogène. Les lycéens veulent reconduire le mouvement lundi et ils demandent aux Gilets jaunes de les rejoindre sur le boulevard Arago. Mobilisation aussi des lycéens de Truffaut et Couzinet à Challans.

Le Préfet de Vendée dénonce les incidents survenus boulevard Arago, et par prévention a pris plusieurs arrêtés pour le week-end. Des mesures préventives pour préserver l’ordre public et la sécurité des biens et des personnes pour Benoît Brocart. Des arrêtés liés aux artifices : toutes catégories d’artifice, y compris pétards et fusées de détresse, sont interdites d’utilisation de 9H ce matin à mardi. Le transport de tout carburant ou produit inflammable ou chimique est aussi proscrit.

Aux Sables d’Olonne, les Gilets Jaunes se rassembleront pour faire une photo vue du ciel, à l’aide d’un drône, sur la grande plage du remblai. Une réunion ouverte au public débutera aussi dimanche à 15h sur le remblai.

La grogne aussi des lycées à Nantes et La Roche

Ce matin Nantes connait de nouveaux blocus au lycée Livet notamment ou à Jean Perrin à Rezé. Hier, les jeunes ont protesté contre Parcoursup au lycée Camus. Colère aussi des élèves du Lycée de la Colinière et à Saint-Nazaire (lycée Aristide Briand). De son coté l’Université nantaise a décidé de fermer le campus du Tertre jusqu’à lundi 14h, en raison des blocages. En soirée, 200 étudiants ont protesté en ville contre l’augmentation des droits d’inscriptions des étudiants étrangers.

FORCES DE L'ORDRE : UN DISPOSITIF EXCEPTIONNEL

Pour maintenir l’ordre et éviter les débordements comme samedi dernier, le Ministère de l’Intérieur prévoit un dispositif exceptionnel. 89 mille membres des forces de l’ordre seront mobilisés demain dont 8 000 rien que dans la capitale. Une dizaine de musées et la Tour Eiffel resteront fermés demain pour éviter les dégradations.

A Quimper, l’ouverture du Marché de Noël prévue aujourd’hui est quant à elle reportée à mardi pour des raisons de sécurité. Le Téléthon lui ne pourra pas se tenir place Saint-Corentin.

LES GILETS JAUNES FONT DES EMULES

Lundi, ce sont les agriculteurs qui comptent passer à l’action. A l’appel de la FNSEA, ils vont protester contre le report des ordonnances de la Loi Alimentation annoncé par le Ministre de l’Agriculture.

Les transporteurs routiers eux avaient prévu de se mettre en grève dimanche. Une grève illimitée pour défendre leur régime des heures supplémentaires. Ils mettent en suspens leur mouvement ayant obtenu ce qu'ils désiraient. Ils réfléchiront à de nouvelles actions d'ici le mois de janvier.

MOTION DE CENSURE

Le Parti Socialiste, la France Insoumise et le Parti Communiste vont quant à eux déposer une motion de censure contre le gouvernement à l’Assemblée nationale lundi.

A noter qu’Emmanuel Macron a prévu de s’exprimer en début de semaine prochaine face à la crise des gilets jaunes. Selon le député de Châteaulin et Président de l’Assemblée nationale, Richard Ferrand, le Président de la République ne veut pas mettre de l’huile sur le feu avant les manifestations de demain… mais s’exprimera à la suite des rassemblements !