Actualités régionales

Gastro dans les huîtres : la colère des ostréiculteurs

09 janvier 2020 à 06h53 Par Alexandra BRUNOIS
Crédit photo : Hit West

Ils ne peuvent plus vendre leurs huîtres depuis la fin décembre : plus d'une centaine d'ostréiculteurs du pays d'Auray ont manifesté, hier mercredi, devant le siège de la communauté de communes Auray Quiberon Terre Atlantique. Reportage de Yann Launay

Pour eux, les choses sont claires : la pollution vient de la terre, si leurs huîtres portent le norovirus, le virus de la gastro, c'est parce que les stations d'épuration rejettent des eaux contaminées dans la mer. C'est ce que dénonce Renan Henry, ostréiculteur à Crac'h, près de la Trinité sur Mer :

Écouter le podcast
"L'assainissement du pays d'Auray est pourri : les réseaux sont poreux, déviés, mélangés au réseau d'eaux pluviales, quantité de pompes de relevage sont vite débordées dès qu'il y a un peu plus de pluie... On nous a dit : on va faire ci, on va faire ça... On s'est rendu compte que ce n'était pas fait... On nous a trompés..."

Des zones contaminées sont aussi fermées en Ille & Vilaine et en Charente Maritime. Dans le Morbihan, la fermeture de 8 zones de production touche 182 entreprises ostréicoles, soit environ un millier d'emplois : une situation inédite aux conséquences économiques catastrophiques pour Renan Henry et ses confrères :

Écouter le podcast
"Si on n'ouvre pas dans le mois qui vient, c'est la fin de l'entreprise... On ne peut pas rester éternellement fermés, sans un centime à rentrer dans les caisses... Les ventes de fin d'année ont été perdues... Les charges, elles, courent toujours : j'ai 20 000 euros de charges fixes par semaine... C'est catastrophique pour notre société, catastrophique pour toute la profession ostréicole du secteur, mais c'est catastrophique pour toute la profession au niveau national : aujourd'hui, avec la psychose, plus personne ne vend d'huîtres..."

Les ostréiculteurs morbihanais demandent des indemnisations, pour tenir le choc, et demandent des travaux pour améliorer le traitement des eaux usées dans le pays d'Auray :

Écouter le podcast
"C'est un véritable plan Marshall que l'on demande : que des investissements soient faits rapidement, dans le bon sens, pour que le pays d'Auray retrouve une qualité de l'eau irréprochable..."

Une délégation d'ostréiculteurs bretons a rendez-vous ce vendredi à Paris, au ministère de l'Agriculture, pour trouver des solutions à cette crise. Les ostréiculteurs envisagent par ailleurs une action en justice, et menacent de mener des manifestations moins pacifiques, dans les jours ou les semaines qui viennent, s'ils n'étaient pas entendus.

L'épidémie de gastro sévit toujours...

La Bretagne voit rouge… pourpre ! Notre région est touchée de plein fouet par le virus de la gastro-entérite. Selon le Réseau Sentinelles, la semaine dernière, les cas de diarrhée aiguë ont été estimés à 312 pour 100 mille habitants… c’est tout de même un peu moins que la semaine dernière où 330 cas avaient été enregistrés. Les plus concernés cette fois-ci sont les habitants du Sud de la Bretagne… Quimper, Lorient, Vannes ou encore Redon.

Les Pays-de-la-Loire eux sont la 3ème région la plus touchée de France avec 415 cas pour 100 000 habitants la semaine dernière.

Une seule précaution : évitez les contacts avec les malades et surtout lavez-vous fréquemment les mains !