François Hollande renonce à se présenter

2 décembre 2016 à 3h49 par Dolorès CHARLES

HIT WEST

C’est parti pour les primaires de la gauche, qui auront lieu en janvier… Si dès hier matin, Arnaud Montebourg annonçait qu’il ferait partie des candidats, en soirée, le président Hollande a pris la parole depuis l’Elysée pour annoncer qu’il renonçait à se présenter en mai prochain. Il laisse la voie libre à Manuel Valls…

Écouter le podcast

Pour Bruno Retailleau, le président de la région PDL (LR), proche de François Fillon, « François Hollande tire lui-même la leçon de son échec (...) Mais cet échec n’est pas seulement l’échec d’un homme, c’est l’échec de la gauche. L’ensemble des responsables socialistes qui ont gouverné avec François Hollande sont co-responsables de ce désastre, et devront donc assumer leur part de responsabilité."

Le sénateur-maire UDI de Laval salue une décision, « qui sonne comme un constat d’échec… Le bilan enjolivé qu’il a tracé ne correspond malheureusement pas à la réalité de l’état dans lequel se trouve notre pays, » pour François Zocchetto.

Sur Twitter les réactions ont aussi été nombreuses depuis cette déclaration surprise… La maire PS de Nantes, Johanna Rolland « respecte le choix du chef de l’Etat et (loue) son sens de l'Etat. Elle parle d’une décision responsable et courageuse, en lucidité. Le maire LR d’Angers Christophe Béchu s’exprime aussi sur le réseau social, selon lui « FH prend acte d’un rejet massif de sa politique et de son bilan désastreux et rappelle qu’il est le premier Président de la République à ne pas se représenter. »

De son côté, François Fillon effectuait hier son premier déplacement, après sa victoire à la primaire, dans son fief, la Sarthe. Et l’homme a notamment plaidé pour "reprendre les privatisations en France.