François Fillon : le sarthois poursuivit par les affaires

22 mars 2017 à 6h13 par Alexandra BRUNOIS

HIT WEST

Dans l’affaire du Péneloppe Gate, l’enquête est élargie à des faits d’escroquerie aggravée, de faux et d’usage de faux. François Fillon aurait également touché 50 mille euros d’un industriel libanais pour jouer les intermédiaires entre Poutine et le PDG de Total.