Actualités régionales

Fin des examens le 1er juin à l'Université de Nantes, en dépit des reports et des annulations de devoirs sur table

22 mai 2018 à 06h15 Par Dolorès CHARLES
Les responsables des UFR doivent se réunir ce mardi pour déterminer les modalités d’examens, qu’ils vont proposer à leurs étudiants nantais.

Leurs vœux seront-ils exaucés ? Lycéens et candidats en réorientation devraient recevoir les premiers résultats sur la plateforme ParcourSUP aujourd’hui. Selon l’Académie de Nantes, les 810 mille candidats inscrits en France auront une réponse à chacun de leurs vœux. Chaque fois qu’un candidat fera son choix, il libèrera des places qui seront proposées à d’autres. Chaque jour de nouveaux candidats auront ainsi de nouvelles propositions.

Cette semaine à l’Université de Nantes, pas d’épreuves sur table pour la filière des Sciences humaines. Les élèves vont passer leurs examens en ligne, pour éviter les incidents de la semaine passée, et les manifestations de jeunes en lutte contre ParcourSUP lors des épreuves délocalisées.

Pour Baptiste, en 3ème année d’histoire, qui avait refusé de passer les épreuves à la Trocardière de Rezé, et qui est opposé à la réforme, ces examens dématérialisés ne sont pas la bonne solution. Il témoigne au micro de Fabien Gonzalez.

Écouter le podcast

Pour beaucoup d’étudiants, qui subissent la situation, il y a un vrai sentiment de « ras le bol » qui commence à se faire sentir à l’image de Marie, rencontrée par Fabien Gonzalez.

Écouter le podcast

La fin des examens fixée au 1er juin

A Nantes, la Présidence de l’Université a porté plainte après que plusieurs personnels de la FAC ont été molestés à la Beaujoire. Version contestée voire réfutée par d’autres personnels. Le Président de l'Université de Nantes Olivier Laboux nous a livré ses sentiments après cette semaine très agitée.

Écouter le podcast

Mais pour lui, pas question de modifier le calendrier des examens.

Écouter le podcast

La fin des examens reste donc fixée au 1er juin. Les responsables des UFR doivent se réunir ce mardi pour déterminer les modalités d’examens, qu’ils vont proposer à leurs étudiants.

Pas d'épreuves non plus à Rennes II, où une plainte a aussi été déposée en raison de dégradations dans un batiment du campus de Villejean.

Formations en pagaille en Pays de la Loire

La Préfète et la Présidence de région viennent de signer la convention financière du plan d’amorçage du PIC, le Plan d’investissements dans les compétences… Signature qui permet de renforcer le nombre de places ouvertes en formation de 30%. Dès cette année, la Région s’engage à réaliser 30 mille 175 places de formation.