Falmarès, ce poète guinéen et breton

5 mars 2019 à 4h58 par Alexandra BRUNOIS

C'est l'édition des 20 ans, cette année : le Printemps des poètes démarre ce samedi. Ce sera l'occasion par exemple dans l'Ouest de rencontrer un jeune auteur au destin singulier : Falmarès. Rencontre avec ce poète de 17 ans à l'histoire singulière.

HIT WEST

Falmarès - c'est son nom de plume - vit aujourd'hui à Vannes, il a 17 ans et suit une formation de logistique dans un lycée professionnel. Il y a 2 ans, après la mort de sa mère, Falmarès a quitté son pays d'origine, la Guinée-Conakry, pour rejoindre l'Europe. Après un périple à travers l'Afrique, et une dangereuse traversée de la Méditerranée, Falmarès arrive en Italie, où il commence à écrire des poèmes, avant de se retrouver à Nantes, puis dans le Morbihan.

C'est là que Falmarès rencontre Joëlle et Armel Mandart, des éditeurs séduits par son talent, qui décident de publier ses poèmes. Un premier recueil dans lequel Falmarès évoque notamment son parcours de migrant, comme dans le poème "Tragédie du voyage" :

Écouter le podcast
"La poésie, pour moi, c'est un médicament, pour soulager ma douleur, et aussi faire comprendre, partager une partie intime de moi.. C'est mon histoire, mais peut être que des gens qui n'ont pas vécu cela peuvent se voir dedans, sous forme d'image."

C'est lors de la dernière Fête de la musique que les éditeurs Joëlle et Armel Mandart ont fait la rencontre de Falmarès :

Écouter le podcast
"Quand on a entendu Falmares dire sa poésie, on est restés suffoqués... On n'avait jamais édité de la poésie avant, et on s'est dit : on va le faire... Ce n'est pas du tout parce que Falmarès était migrant, et qu'il était dans une situation qu'on jugeait difficile, c'est tout simplement parce que nous avons été émus par la qualité du texte : il y a la force des images, c'est universel, tout le monde peut s'y reconnaître, cela fait un peu comme du miel sur une blessure, pour guérir."

"Soulagements" le premier recueil de poèmes de Falmarès, est publié par les éditions Les Mandarines, basées à Brec'h dans le Morbihan. Falmarès partagera sa poésie avec le public les samedis 9 et 16 mars, à la médiathèque Le Courtil de Locoal-Mendon, à partir de 10h30. Tout le programme du Printemps des Poètes 2019 sur www.printempsdespoetes.com

Un reportage de Yann LAUNAY