Facs : début des partiels sous tension

14 mai 2018 à 13h49 par Katell LAGRE

HIT WEST

Les partiels ont bien débuté aujourd’hui à Nantes mais délocalisés au parc des Expos de la Beaujoire et à la Halle de la Trocardière et dans une ambiance tendue.

Tôt ce matin des étudiants grévistes étaient venus pour empêcher la tenue de ces partiels mais des forces de police étaient présentes en nombre.
Deux professeurs ont refusé de surveiller les épreuves dans de telles conditions.
Et à la sortie des épreuves, les étudiants étaient un peu dépités au micro d'Alexis Bédu …

Écouter le podcast

A Rennes : le campus de Villejean évacué, pas d'exams à Sciences Po 

L’université Rennes 2 a été évacuée par les forces de l’ordre la nuit dernière après un mois et demi d’occupation.
Les examens devraient donc pouvoir commencer jeudi.
Selon les premières estimations de la présidence de l’université, les dégâts se chiffreraient à près de 100 000 €.

A Sciences Po, face à la présence des CRS, les étudiants ont décidé de boycotter les épreuves.