Etat d'urgence : les contrôles se multiplient en Bretagne. Reportage

3 décembre 2015 à 6h24 par La rédaction

HIT WEST
C’est une des conséquences de l’état d’urgence prolongé en France suite aux attentats… Les perquisitions se multiplient notamment en Bretagne. A Brest la semaine dernière, un couple d’une vingtaine d’années a fait la mauvaise expérience d’une opération policière chez eux. En cause : une dénonciation. La jeune femme de 19 ans avait posé avec une kalachnikov lors d’un voyage au Liban il y a un an. Une photo pour rire qui leur a valus cette visite impromptue au petit matin.
Les contrôles des forces de l’ordre se multiplient également sur les routes… C’était le cas hier à Dol-de-Bretagne en Ille-et-Vilaine et sur la N165 aire de St-Goustan dans le Morbihan. Notons qu’en Côtes D’Armor, les 3 assignations à domicile demandées par le Préfet ont quant à elles été refusées par le Ministre de l’Intérieur.
En Ille et Vilaine, 150 militaires sont mobilisés chaque jour. Des contrôles systématiques, de tous les véhicules, sans distinction… Le but : traquer toute forme de délinquance… comme le transport illicite d’armes. Guillaume Robelet a pu assister à l’un de ses contrôles à Dol-de-Bretagne hier après midi.