Actualités régionales

Et si vous deveniez Ambassad'air ?

14 janvier 2019 à 15h13 Par Katell LAGRE / Alexandra BRUNOIS
La ville de Rennes finance depuis 3 ans une opération de sensibilisation à la pollution de l'air en associant les habitants volontaires, ça s'appelle Ambassad'air. Les partenaires mettent à disposition des micro-capteurs de mesure de pollution afin que chacun effectue ses propres évaluations.

En 2016, l'opération a démarré dans les quartiers de Villejean et du Blosne. Depuis, elle a été élargie et a déjà touché 50 personnes ainsi que 480 collégiens et étudiants. En 2019, la Maison de la consommation et de l'environnement relance une nouvelle saisonen s'installant cette fois dans toute la ville et propose aux rennais de venir emprunter leur kit de janvier à avril, pour une durée de 1 mois maximum. prallèlement, des micro-capteurs pédagogiques vont être progressivement installés dans plusieurs équipements de quartier, afin d'informer les gens. Les partenaires proposeront également régulièrement des ateliers et des rencontres autour du thème de la qualité de l'air.

L'opération n'est pas une étude scientifique mais bien une proposition d'information sur la qualité de l'air qui vont s'approprier le sujet. Ecoutez Jacques LE LETTY, chargé de mission environnement à la Maison de la Consommation et de l'Environnement à Rennes.

Écouter le podcast

"Le sujet de la qualité de l'air n'est pas très bien connu où il y a beaucoup d'a piori. On se diot que c'est un problème rennais mais ce n'est pas qu'à Rennes qu'il y a des problèmes. Donc on dit "Mesurez par vous même, découvrez le sujet. Donc c'est de l'acculturation pour que n'importe qui soit en capacité de comprendre le sujet et pourquoi pas d'interpréter et de changer de pratique. C'est mettre tout le monde en capacité de proposition, d'action."

L'objectif est de sensibiliser les gens qui vont s'approprier le sujet.

Écouter le podcast

"On contribue à une appropriation et du coup à des changements de comportements qu'on veut le plus large possible. C'est pour ça qu'on a pris le terme d'Ambassad'air c'est à dire que les quelques personnes qui viennent vers nous on leur demande d'en parler. C'est pas juste pour vous pour mesurer c'est aussi l'occasion d'interpeller. J'ai déjà vu des gens dans les éditions précédentes dire qu'ils regardaient le chauffage au bois d'une autre façon."

Il y a 2 kits différents que les rennais sont invités à emprunter pour une durée de 1 mois maximum.

Écouter le podcast

"On met à disposition des kits de mesure. Chose nouvelle cette l'année dernière, on met à disposition un capteur d'air intérieur parce que les gens nous interpellent. Donc là on mesure plutôt le confinement avec un geste pratique parce que là aussi on se rend compte qu'aérer apporte un bénéfice immédiat. On a un autre capteur, gros comme un paquet de cigarette, on se connecte avec un téléphone avec lequel les gens peuvent se balader pendant 10H maximum. Du coup les gens peuvent regarder en direct les résultats, ça mesure surtout les particules fines, les poussières les plus petites, celles qui peuvent aller jusqu'au plus profond de nos bronches et qui ont un impact sur notre santé et qui permettent donc de se rendre compte et peut-être de changer de comportement."

Reportage d'Emilie Plantard.