Essais cliniques : le témoignage choc d'un patient de Biotrial

29 février 2016 à 7h42 par La rédaction

HIT WEST
« Je ne pouvais plus parler, plus bouger »… Recueilli par nos confrères du Maine Libre, c’est le témoignage ce matin d’un patient victime des essais cliniques de Biotrial à Rennes. Ce sarthois de 42 ans fait parti des 5 patients qui ont subi des séquelles neurologiques suite aux tests du laboratoire rennais. Il est désormais hors de danger. Mais, il ne devrait pas retrouver toutes ses fonctions avant 6 mois. Le même essai clinique a causé la mort d'un patient morbihannais.