Envahissement de la mairie de St-Nazaire : une plainte sera déposée

10 juin 2016 à 5h27 par La rédaction

HIT WEST
Barrages bloquants à Bouguenais, opérations escargots sur le périph’ nantais et l’A83, et militants sur les rails à St-Nazaire, il n’en fallait pas plus pour créer une belle pagaille dans les transports hier. Des actions des opposants à la Loi Travail pour exiger le retrait du projet de loi, ou au moins de l’article 2, articlé clé de la réforme. Après les blocages, des manifestations se sont déroulées sur Saint-Herblain, Saint-Nazaire et en soirée à Nantes. Une manif interdite par la Préfecture qui a attiré plus de 200 personnes. 22 interpellés.

En gare de Saint-Nazaire, les militants CGT ont investi la voie ferrée pour demander à la SNCF un TGV à leur disposition le 14 juin, pour les emmener manifester à Paris. Comme annoncé, le syndicat bloque à nouveau les voies à Savenay ce matin. Le trafic de la ligne Nantes / Le Croisic impacté. Avec des retards de 40 à 50 minutes.

Les manifestants ont aussi envahi la mairie. Plusieurs personnels ont été molestés et divers dégradations commises, selon le maire David Samzun (en photo avec Johanna Rolland), qui « condamne cette violence contre les personnes et les biens, qui n’est pas une solution ». La Ville déposera plainte pour qu’une suite soit donnée à ces événements.