Effondrement du balcon à Angers : la société de maçonnerie nie tout vice de construction

18 octobre 2016 à 6h49 par

Ce midi, la société de maçonnerie qui était intervenue dans la construction de l'immeuble s’est défendue dans un communiqué de presse quant à un quelconque vice de construction. L’enquête se poursuit et la cellule de soutien psychologique restera ouverte demain aux Greniers Saint-Jean.