EasyJet : Nantes lui donne des ailes

10 avril 2019 à 10h38 par Katell LAGRE

EasyJet a installé début avril sa 7ème base française à Nantes.

HIT WEST
Crédit: EasyJet

La compagnie low-cost Easy Jet avait sorti les petits fours pour l’inauguration il y a quelques jours à Nantes-Atlantique de sa 7ème base française. Avec le positionnement de 3 avions – trois Airbus – 40 pilotes et 70 personnels de cabine à l’aéroport nantais, la compagnie aérienne à bas coût espère produire un quart du trafic aérien local, contre 20% l’an dernier. Reginald Otten Directeur adjoint d’Easyjet pour la France avec Cécile Dauguet.

Écouter le podcast

"C’est un marché dynamique. Easy Jet on apporte quelque chose en plus. La base permet de donner des fréquences supplémentaires, des horaires améliorés. Par rapport au développement c’est l’étape stratégique clé. Nantes et le grand ouest, c’est une partie de la France où il y a de la demande. Le marché nantais est très très dynamique. La base Easyjet à Nantes, a permis la création d’une centaine d’emplois, principalement des pilotes et personnels de cabine."

crédit photo Anderson

27 destinations au départ de Nantes

3 Airbus A 320 de 180 sièges seront désormais basés à Nantes. EasyJet propose désormais 27 destinations :

Écouter le podcast

"Pour les nantais c’est plus de destinations. Sur les 27, on a 14 nouvelles, par exemple Marrakech, Tel Aviv, Grenade qui est inédite. On aura 11 routes inédites que seule EasyJet dessert au départ de Nantes. C’est plus de fréquences vers Lyon, Nice, avec l’avion basé. Et de plus en plus de touristes européens pour découvrir Nantes et sa région.
Autres nouvelles destinations : Grenade, Bari, Ibiza, Bilbao, Dubrovnik, Bari, Milan et Genève".

crédit photo Anderson

Néo c’est un Airbus A 320 nouvelle génération, moins bruyant et plus économe. Reginald Otten Directeur adjoint d’Easyjet pour la France avec Cécile Dauguet.

Écouter le podcast

"Le gros atout c’est qu’il fait moins de bruit que les avions de la génération actuelle. Il est aussi plus performant en termes de carburant. Donc on s’attend à améliorer l’empreinte carbone d’au moins 15%. On travaille de près avec Airbus, qui est un partenaire local dans la conception et la mise en place de cet avion qui petit à petit remplace notre flotte actuelle d’A 320".

Reportage de Cécile Dauguet.

Les autres compagnies...

Après l’ouverture de sa ligne Nantes-Tunis le 2 avril, la compagnie Transavia lance aussi cinq nouvelles destinations qui sentent bon les vacances : Mykonos, Santorin, Palerme, Budapest et Copenhague. De son côté, l’espagnole Volotéa a lancé en début de mois la ligne vers Tanger … et puis Héliades augmente aussi son offre au départ de Nantes vers la Grèce et ses îles, l’Italie, et le Portugal.