Doux : ce sera LDC

18 mai 2018 à 13h31 par Katell LAGRE

HIT WEST

Sans surprise, le tribunal de commerce de Rennes a validé cette après-midi l’offre de reprise de Doux par le groupe français LDC.
La Région Bretagne engagera 20,9 millions d’euros pour accompagner ce projet.

912 emplois sauvés

Ce projet prévoit le maintien de 912 emplois (dont 811 sans conditions) sur les 1 165 du groupe, et la proposition de 401 offres de reclassement, tant en Bretagne qu’en Pays de la Loire.

Le projet porte également la création d’une société regroupant LDC, Al Munajem, Terrena, Triskalia et le Conseil régional de Bretagne reprenant, pour en assurer la modernisation, les activités amont (aliments, accouvage, contrats d’élevage) situées en Bretagne.

Soulagement des salariés et satisfaction du gouvernement 

Le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, « salue la confirmation et l’approfondissement de l’engagement de la société saoudienne Al Munajem pour l’avenir de la filière volaille de Bretagne ».

Le ministre de la Cohésion des Territoires, Jacques Mézard, « souligne le caractère structurant de cette reprise pour les territoires de Bretagne et de Pays-de-Loire, et les importants investissements prévus ».

Le ministre de l’Economie et des Finances, Bruno Le Maire, « salue l’attitude exemplaire et responsable des salariés, des éleveurs, ainsi que des acteurs de la filière avicole française, LDC et Terrena, qui conduit à renforcer cette filière sur le long terme ».