Disparus d'Orvault : l'ADN de la fille non retrouvée

27 février 2017 à 16h31 par Dolores CHARLES

HIT WEST

Les Disparus d’Orvault : une information judiciaire pour homicide, enlèvement et séquestration a été ouverte... Hier, on a appris que la carte bancaire de la jeune fille avait été utilisée de manière frauduleuse, et cela a été signalé le jour de la disparition de la famille Troadec, le 16 février... et qu’aucune ADN de Charlotte, contrairement aux trois autres membres de la famille, n’a été retrouvée par les enquêteurs. Deux juges d’instruction sont saisis, aucune piste n’est écartée.

J’ajoute que le fils au profil psychologique trouble suivait la même formation, et dans le même lycée de Saint-Laurent-sur-Sèvre (85) près de Cholet, qu'Arthur, le fils aîné de Xavier Dupont de Ligonnès, mort en 2011 à Nantes. Une simple coïncidence, mais une cellule de crise a été ouverte dans l’établissement hier.

C’est sur la personnalité de Sébastien Troadec que se penchent les enquêteurs. Sur Twitter en 2014, l’étudiant en BTS informatique avait posté « #Dans30ansJeSuis mort depuis 27 ans. ». Il faisait également état sur les réseaux sociaux de conflits importants avec son père.