Des navettes autonomes en service à Rennes

16 novembre 2018 à 6h09 par Alexandra BRUNOIS

C'est une première en France : des navettes autonomes entrent en service ce vendredi sur le campus de Rennes-Beaulieu. Une mise en service expérimentale sur 1,3 km du lundi au vendredi de 7h30 à 19h. C'est gratuit !

HIT WEST

Jusqu'à maintenant des navettes sans conducteur avaient été testées en site protégé, mais jamais en milieu "ouvert", parmi la circulation, et intégrées à un réseau de transports en commun. Les deux navettes sont programmées pour parcourir 1km300 entre le pôle administratif de Rennes 1 et le restautant universitaire de l'Etoile. Bardées de capteurs, ces navettes électriques sont fabriquées en France par le constructeur Navya, et peuvent transporter une douzaine de personnes à une vitesse de 25 km/h au maximum.


Une mise en service qui reste expérimentale : les navettes vont être testées à Rennes pendant 9 mois et étudiées de près. Une expérimentation pour marquer les esprits et préparer l'avenir, comme l'explique Emmanuel Couet, Président de Rennes Métropole :

Écouter le podcast
"On souhaite inscrire le territoire de la métropole comme étant vraiment un laboratoire urbain de premier plan, de référence, sur les nouvelles mobilités, et tout l'enjeu, si l'expérience est concluante, c'est de pouvoir continuer à bénéficier d'aides nationales pour étendre et prolonger ce que nous engageons aujourd'hui."


Mais sur quels points techniques va porter l'expérimentation, à quoi l'exploitant sera-t-il particulièrement attentif ? La réponse de Laurent Sénigout, directeur général Kéolis Rennes...

Écouter le podcast
"C'est en fait le comportement de la navette par rapport aux obstacles : là on a un environnement qui est un peu complexe, avec des vélos, des piétons, des stationnements, des routes qui se croisent, et donc on veut voir comment elle va réagir sur sa détection obstacle. On veut voir comment elle se comporte quand il pleut énormément, quand il y a du brouillard, parce qu'on sait que ces facteurs sont des facteurs de trouble des communications entre les antennes, les capteurs."


Une expérimentation pour étudier aussi la manière dont le public va utiliser, va adopter (ou non) les navettes :

Écouter le podcast
"Est-ce que ce type de navette peut trouver sa place dans un campus comme celui-là, est-ce qu'il répond à la demande de mobilité des étudiants, des personnels, en termes de distance, de vitesse, de confort."

Les navettes sont autonomes, elles se déplacent sans conducteur... mais un opérateur sera tout de même systématiquement à bord : la réglementation actuelle l'impose, autant que le stade expérimental :

Écouter le podcast
"Puisque le principe c'est de garantir la sécurité autant des piétons, des voitures, des vélos, que des personnes à bord, la navette on lui demande de s'arrêter dès qu'il y a un risque de collision.. C'est là où l'opérateur peut être amené à intervenir, en appréciant la situation avec son oeil humain, et en relançant la navette ou en faisant un écart."

Les navettes circuleront du lundi au vendredi de 7h30 à 19h, elles sont gratuites.

Des propos recueillis par Yann Launay