Des coups de feu tirés sur le futur centre des migrants à St-Brevin

6 octobre 2016 à 4h17 par La rédaction

HIT WEST
L’arrivée prochaine des migrants de la jungle de Calais… continue de provoquer des tensions à Saint-Brevin. Mardi soir, des coups de feu ont été tirés sur la façade du bâtiment du CCAS, qui devrait les accueillir. La gendarmerie a ouvert une enquête... Et la pétition sur internet contre leur venue dépasse aujourd’hui les 8.600 signatures. En Mayenne, une soixantaine de personnes ont manifesté en début de semaine pour dénoncer l’arrivée aussi de migrants à Sainte-Suzanne… et 5 clandestins ont été interpellés, après avoir été découverts dans un camion à Villaines-la-Juhel mardi. Mauvaise pioche pour eux, le camion venait de Bristol en Angleterre, et avait traversé la Manche sur un ferry. Relâchés, ils ont été rattrapés mercredi cette fois en Sarthe. Ces cinq ressortissants irakiens ont trente jours pour quitter la France."