Dans l’ouest, un rebond de la création d’entreprise

1er octobre 2020 à 6h22 par Emilie PLANTARD

Du 28 septembre au 2 octobre, le Pôle Emploi, épaulé de nombreux partenaires, organise la semaine de la création. L'occasion de se renseigner sur l'entreprenariat, qui connaît un rebond ces derniers mois en France, et plus particulièrement ces dernières semaines en Loire-Atlantique.

HIT WEST
Crédit: @TouteLaFranchise www.toute-la-franchise.com

Si le confinement a marqué un arrêt brutal de l’immatriculation de nouvelles entreprises, le déconfinement a débloqué la situation en France dès le mois de juin. A Nantes, c’est plutôt la rentrée qui est synonyme de reprise. La CCI de Nantes/St Nazaire enregistre un net rebond et la maison de la création remplit ses créneaux d’information. Une situation qui concerne de nombreux secteurs selon Audrey Perdereau, responsable des espaces entreprendre à la CCI Nantes/Saint-Nazaire :

Écouter le podcast
"C’est vrai que nous on a ressenti vraiment depuis 15 jours-3 semaines une recrudescence des prises de contacts au niveau des espaces et des maisons de la création. Les profils sont très variés puisqu’on va vraiment des concepts de commerce avec tout type de produits locaux, avec de la restauration rapide, avec des salons de thé, à de la prestation de services, entretiens d’espaces verts, laverie automatique, des chambres d’hôtes, paysagistes, esthéticiens… On a tous les secteurs. Et on a une grosse recrudescence. Nos matinées d’information sont complètes de semaine en semaine, on en fait aussi des versions dématérialisées et c’est plein."

Un enthousiame étonnant

Le contexte très particulier de cette année 2020 ne semble donc pas freiner la volonté de lancer sa propre affaire. Parmi les candidats, les profils sont différents. Il y a certes ceux qui ont repoussé leur projet suite au confinement, mais la situation économique semble convaincre de nouveaux salariés ou chômeurs de franchir le pas.

Écouter le podcast
"Bien sûr qu’on n’a pas de boule de cristal, bien sûr que plus on se fait accompagner en amont pour bien mesurer son marché, sa concurrence, son secteur… c’est un gage de réussite. Et même quand on démarre, après il faut continuer à se faire accompagner. On a des indicateurs qu’il faut toujours suivre, il ne faut pas être seul, c’est certain. Et ça, c’est valable peut-être encore plus demain que hier. Pour moi, à partir du moment où il y a un savoir-faire, un savoir-être, un marché, il faut mesurer mais il faut rester positif."

Des gages de réussite

Ce deuxième semestre 2020 n’est pourtant pas très encourageant et de nombreuses entreprises craignent de ne pas réussir à rembourser toutes la dette cumulée pendant le confinement, PGE et reports de charges. Un contexte tendu, qui ne semble pas effrayer les porteurs de projets. Pour Audrey Perdereau, c’est très positif. Certes le risque existe, mais il peut être limité si on est bien accompagné.

Écouter le podcast
"Ce qui est certain, c’est que les personnes qui avaient des projets avant le confinement reviennent maintenant prendre des informations. Ils se disent je redémarre. Et puis on sent nettement beaucoup de salariés actuels, qui sont dans des structures en difficulté, qui sentent que les choses ne vont pas forcément tourner favorablement. Des plans de licenciement, de la restructuration, et du coup ils viennent prendre des infos pour, pourquoi pas, penser à l’entreprenariat comme solution, soit de retour à l’emploi, soit de se dire c’est plus que jamais le moment de répondre à une envie que j’ai toujours eue."

La Semaine de la Création por s'informer

Du 28 septembre au 2 octobre, la semaine de la création, organisée par le Pôle Emploi et ses partenaires dans chaque région, offre de nombreux ateliers pour accompagner les porteurs de projets, qu’ils soient encore au stade de la réflexion ou prêts à se lancer. L’événement peut-être un premier pas pour être guidé vers les bons interlocuteurs et se poser les bonnes questions.

Écouter le podcast
"A partir du moment où on a une idée, une envie, surtout on ne se bride pas, on va chercher les infos là où il faut. C’est la Chambre de Commerce, c’est la Maison de la Création… Au niveau du réseau, il y a une complémentarité d’acteurs, qui fait que la réponse elle est forcément auprès d’un de ces acteurs. Que ce soit de l’idée, du financement, de la reprise, de la création, peu importe le secteur d’activité, il y a une structure qui est là, en partenariat avec le Pôle Emploi pour répondre aux attentes et aux questions. Et aller s’informer, se documenter, c’est précieux."

Plus d’infos sur les sites du Pôle Emploi Bretagne et du Pôle Emploi Pays-de-la-Loire.