Départementales en Bretagne : 2 départements à gauche, 2 à droite

30 mars 2015 à 3h12 par La rédaction

HIT WEST
La vague bleue a bien eu lieu hier aux 2nd tour des élections départementales… La droite remporte 66 départements de France métropolitaine contre 33 pour la gauche. Le FN lui n’en obtient aucun. La droite unie contrôle donc désormais 2 départements sur 3. Une punition pour le gouvernement.

Un résultat qui se traduit différemment selon les régions… La Bretagne conserve deux départements à gauche : l’Ille-et-Vilaine et le Finistère. Le Morbihan reste à droite… Et la surprise : c’est le basculement historique des Côtes d’Armor… Après 39 ans à gauche, le département vire à droite…
Notons que le FN n’obtient aucun canton… Présents sur 11 cantons au 2nd tour, le parti de Marine Le Pen n’a obtenu aucun siège… Une poussée frontiste est tout de même à relever dans la région… avec un score du FN de 33% de voix à Lorient 1, près de 32% à Guichen, plus de 29% à Brest/Plouzané et 22,5% à Broons.

Score remarquable toutefois pour la gauche à Rennes… où la majorité présidentielle a remporté la totalité des cantons rennais, 4 sur 5 à Brest… excepté donc le canton de la Cavale Blanche.
Précisons également que les régionalistes obtiennent deux sièges dans le Finistère… victoire du binôme de Christian Troadec dans le canton de Carhaix.

Du côté de la participation… Les Côtes d’Armor restent le département le plus citoyen avec 56% d’électeurs qui se sont déplacés aux urnes hier. Ailleurs, dans le Finistère, en Ille-et-Vilaine et Morbihan, les taux d’abstention sont équivalents à la moyenne nationale… avec un électeur sur 2 aux urnes.

Les nouveaux présidents des Conseils départementaux seront élus dès jeudi dans nos 4 départements… les socialistes Nathalie Sarrabezoles dans le Finistère et Jean-Luc Chenut en Ille-et-Vilaine. Les UMP François Goulard en Morbihan et Alain Cadec en Côtes d’Armor.

Des interviews de Benjamin Morin