Démocratie 44 / Manif Loi Travail : ""il faut restaurer l'état de droit""

28 avril 2016 à 14h26 par La rédaction

HIT WEST
A quelques jours de l’examen du texte à l’Assemblée, les opposants à la loi Travail ont défilé partout en France hier. Ils étaient entre 8.500 et 20.000 à Nantes, où des casseurs se sont mêlés au cortège... Bilan, 41 interpellés.

Ce matin, les Nantais se réveillent une fois de plus avec la vision d’un centre-ville dégradé. Poubelles et voitures brûlées, abribus cassés… « Nantes est devenue la capitale de la contestation sociale, de l'impuissance et de l'impunité », selon les élus du Groupe Démocratie 44 de Nantes Métropole et du Conseil Départemental. Rodolphe Amailland est le maire de Vertou. Pour lui, ces manifestations à répétition dégradent l'image de l'ensemble de l'agglomération, et rappelle qu'au lendemain des attentats de Paris, le Préfet avait affirmé aux 221 maires du département sa volonté de faire respecter l'état d'urgence. Ecoutez son témoignage au micro de Cécile Dauguet.

Les syndicats se donnent RDV dimanche pour la manif du 1er mai. Il y avait aussi hier 4.000 personnes à St Nazaire, 2.500 à Angers, et plus de 600 à Laval et La Roche-sur-Yon.