Coronavirus : L’ARS fait des recommandations

28 février 2020 à 12h50 par Emilie PLANTARD

Les ARS de Bretagne et Pays-de-la-Loire ont confirmé 2 cas de nouveau Coronavirus à Brest et à Nantes. Pas d'inquiétude particulière pour autant, les 2 régions sont prêtes pour faire face à l'éventuelle propagation du virus.

HIT WEST
Crédit: @Hit West

A Nantes, le 1er cas avéré de Covid-19 a été confirmé ce jeudi 27 février à 17H. Il s’agit d’une femme de 58 ans originaire de l’Oise, actuellement en séjour à La Baule. Elle est en fait le médecin traitant du patient actuellement hospitalisé à Amiens et fait partie des personnes contact alertées par l’ARS Picardie. Le professeur François Raffi est chef du service des maladies infectieuses et tropicales du CHU de Nantes :


Écouter le podcast


"Le samedi, elle a voyagé en voiture pour venir voir sa maman à La Baule et elle a été contactée par l'ARS de Picardie mercredi, suite à la tracabilité du cas de son patient, à la recherche des cas contact, donc nous l'avons hospitalisée bien qu'elle avait des symptômes modérés, dans la mesure où elleétait un cas contact à haut risque et il s'avère qu'elle est positive. Mais elle a très peu de symptômes et est aujourd'hui dans un état parfaitement stable et rassurant."


Pas d'inquiétude à La Baule


Un premier cas qui a incité l’ARS Pays-de-la-Loire a organiser une conférence de presse ce vendredi matin, mais qui ne doit pas susciter d’inquiétude en particulier, notamment dans le secteur de La Baule, où a séjourné la personne diagnostiquée.


Écouter le podcast


"Aucune inquiétude à La Baule puisque cette dame a été en contact proche, à moins d'1 mètre, avec sa maman et 2 autres personnes que nous allons également tester. Mais en aucun cas pour l'instant on peut dire qu'il y a plusieurs cas à La Baule et qu'il  aurait une chaîne de transmission secondaire. Pour l'instant il n'y a pas de foyer à La Baule, ni d'inquiétude à avoir pour d'autres personnes qui auraient vu des contacts de contact."


COVID-19_ecran gare_1920x1080_FR.jpg (682 KB)


Des recommandations claires


Lors du point presse, les responsables de l’Agence Régionale de Santé et du CHU ont tenu à rappeler les bonnes attitudes à adopter en cas de prise de risque. Pour l’instant, seules les personnes ayant voyagé dans des zones à risques sont concernées par cette vigilance et sont invitées, en cas de symptômes, à se faire dépister. Le gouvernement rappelle les bonnes pratiques sur un site internet dédié.


Écouter le podcast


"Si on revient d'une zone à risque, à savoir essentiellement pour les français les 3 régions d'Italie qui sont sur le site du ministère c'est-à-dire l'Emilie-Romagne, la Lombardie et la Vénétie, à ce moment-là il faut rester si possible en quarantaine chez soi, même si on est sans symptôme. Si on développe des symptômes, il faut absolument appeler le 15, non pas parcequ'il y a urgence mais parcequ'il faut pouvoir détecter pour rompre une chaîne de transmission éventuelle."


Dans tous les cas, il est recommandé de se laver les mains régulièrement, d’utiliser des mouchoirs jetables, de tousser dans son coude et de porter un masque si vous êtes malade, ET UNIQUEMENT SI VOUS ETES MALADE ; Porter un masque quand tout va bien est inutile, rappellent les autorités de santé.


Plus d'informations sur www.gouvernement.fr/info-coronavirus