Pays de la Loire

Cordemais : les salariés de la centrale mobilisés contre l'amiante, pour les emplois et l'indépendance énergétique de l'Ouest

17 mars 2017 à 08h09 Par Alexandra BRUNOIS

Les salariés de la centrale thermique de Cordemais en Loire-Atlantique ont manifesté hier devant le tribunal de Nantes. Ils réclament de leur direction une expertise sur le risque amiante au sein des installations.

Ils sont mobilisés également depuis 10 jours contre la fermeture annoncée d’une partie de la centrale qui produit 25% de l’électricité des Pays-de-la-Loire et de Bretagne. Les deux tranches de production au fioul, que la direction juge trop peu rentables… La première sera arrêtée dès la fin avril, alors qu’elle était prévue en 2018. Conséquence : plus de 150 emplois directs et 400 indirects impactés… et  surtout une menace pour l’indépendance énergétique du Grand Ouest.

Philippe Perrochon est délégué syndical FO à Cordemais. Il est au micro de Charlotte David

Écouter le podcast